MuscuPassion - Le Forum de musculation depuis 2007

Retrouvez toute l'information des passionnés de muscu sur un forum libre. Partage des programmes, conseils entre les membres et convivialité.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 La méthode Waterbury

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LEECH

avatar

Nombre de messages : 36686
Pts Actifs/Pertinence : 58221
Réputation : -484
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 103
Localisation : Planète des Elohim ,à une année-lumière de notre système solaire.

MessageSujet: La méthode Waterbury   Mer 2 Jan - 4:40

Les principaux points de la "méthode" Waterbury :

1 - Travailler avec des entraînements full body
2 - Utiliser des mouvements poly articulaires
3 - Garder des périodes de repos courtes entre les séries
4 - Ne pas aller à l'échec musculaire
5 - S'entraîner souvent
6 - Travailler simultanément sur différents formats
7 - Pratiquer des tempos rapides
8 - Utiliser des mouvements antagonistes quand c'est possible
9 - Comprendre les qualités du 10*3

1 - Travailler avec des entraînements full body

D'après Chad, il faut définitivement oublier la notion qu'un groupe musculaire doit être travaillé seulement une fois par semaine. Les récentes découvertes de la science ont en effet démontré qu'un groupe musculaire sollicité plusieurs fois par semaine aura une croissance beaucoup plus rapide qu'un groupe travaillé moins souvent. Le minimum semble être 2 fois par semaine, l'optimum entre 3 et 4 ! On notera la cohérence avec le protocole HST, partant des mêmes constats scientifiques, et la contradiction apparente avec HIT. Plus sur ce point un peu plus loin.

Il est donc plus performant de travailler l'ensemble des muscles du corps à chaque session d'entraînement pour réaliser cette règle. En particulier, si on veut minimiser les sessions d'entraînement, cela reste la seule possibilité valable. En effet, les gens "normaux", surtout ceux/celles avec un job, une famille et d'autres activités, ont rarement la possibilité d'aller à la salle plus de 3 fois par semaine. La seule façon productive d'entraîner le même groupe musculaire plus de 2 fois par semaine devient donc l'entraînement en full body. A se demander comment on a pu oublier une chose aussi élémentaire....

Étrangement, les anciens bodybuilders d'avant les années 70 travaillaient suivant cette notion en pratiquant pour la plupart 3 entraînements full body par semaine. Ils arrivaient ainsi à des physiques impressionnants, sans assistance chimique d'ailleurs. Cette "sagesse" intuitive s'est donc perdue dans les années 70 et 80, pour ne réapparaître que 20 ans plus tard, alors que les progrès de la connaissance scientifique ont démontré le bienfait des anciennes méthodes.

Encore plus étrangement, beaucoup de sportifs s'entraînent aussi de cette manière, à commencer par les sportifs de force (haltérophiles, powerlifters). A se demander pourquoi ce qui réussit à tant de personnes ne marcherait pas pour un bodybuilder.

Chad est donc un fervent partisan du full body. Il dit lui même ne pratiquer que ce type d'entraînement, et le conseille à tous ses clients. Donc acte ! Si vous avez encore envie de garder votre split en 3 parties, lisez la suite !

2 - Utiliser des mouvements poly articulaires

Il existe une excellente raison d'utiliser ces mouvements : ils marchent ! Toute personne croyant que le chemin vers une plus grande masse musculaire passe par des exercices d'isolation risque au mieux une cruelle désillusion.

Quand on s'entraîne pour la croissance musculaire, le mieux est de choisir des exercices qui permettent la plus grande charge pour un groupe musculaire donné (NB : Ce raisonnement est aussi valable pour les gains en force). Quand on s'entraîne avec un mouvement poly articulaire, on recrute le maximum de fibres musculaires. En plus, on utilise beaucoup d'autres muscles stabilisateurs non sollicités par les mouvements d'isolation.

C'est la raison pour laquelle le squat est un meilleur exercice pour le développement des quadriceps que les extensions de jambes, ou que les dips sont infiniment supérieurs à toute extension des triceps.

Les mouvements préconisés par Chad sont a peu près identiques à ceux préconisés par Stuart McRobert, à quelques exceptions, dues sans doute à la jeunesse de Chad .

3 - Garder des périodes de repos courtes entre les séries

Chad défini comme période de repos courte entre les séries, toute période inférieure à 2 minutes. Il estime complètement démodé et contreproductive la notion de temps de repos de 3 ou 4 minutes entre les séries, encore préconisée par certains gourous. En pratique, beaucoup de ses prescriptions d'entraînement reposent sur des périodes de repos de l'ordre de la minute. Les raisons évoquées sont multiples :

- Les périodes de repos courtes entraînent les muscles à récupérer plus vite entre les séries.
- Les périodes de repos courtes permettent de garder la concentration sur le mouvement que l'on est en train d'effectuer.
- Les périodes de repos courtes raccourcissent le temps d'entraînement, évitant ainsi de tomber dans le cycle de catabolisme, mais surtout de garder une fraîcheur et une motivation intacte.

En bref, les périodes de repos courtes permettent une meilleure focalisation de l'entraînement, et ont moins d'impacts sur la fatigue du système nerveux que des périodes longues. En conséquence, ceux recherchant l'hypertrophie musculaire ou fortement intérêt à raccourcir leurs temps de repos !

La meilleure option consiste à utiliser de courtes périodes de repos en association avec des séries très courtes (1 à 5 répétitions). Une solution élégante pour raccourcir les temps de repos entre 2 séries est d'alterner les mouvements travaillant des muscles antagonistes (pectoraux et dorsaux par exemple).

Il est tout de même clair pour Chad, que les séries longues (>20 répétitions) doivent au contraire être accompagnées de temps de repos plus longs. Qui a déjà réalisé une série de 20 répétitions de squat comprendra qu'il faut un peu plus d'une minute pour s'en remettre...

En bref, séries courtes et temps de repos courts, séries longues et temps de repos plus long.

4 - Ne pas aller à l'échec musculaire

L'entraînement à l'échec musculaire demande des temps de repos plus longs entre les séries. Une seule série de squat à l'échec musculaire peut amener n'importe quel athlète normalement constitué à ramper pendant plusieurs minutes avant d'arriver à se remettre de ses émotions. Un autre facteur important est que l'entraînement à l'échec musculaire a tendance à fatiguer beaucoup plus le système nerveux central, celui-là même qui a des temps de récupérations beaucoup plus longs que les muscles proprement dit.

Grossièrement, un entraînement à l'échec musculaire demande un temps de repos supplémentaire d'au moins 48 heures. On se retrouve d'ailleurs en totale cohérence avec l'entraînement HIT sur ce point, qui préconise de longs temps de repos entre chaque entraînement mené à l'échec musculaire. Chad et HIT sont donc cohérents : pour le premier, il ne faut pas aller à l'échec musculaire, ce qui permet de s'entraîner plus souvent, pour le deuxième il faut aller à l'échec musculaire et laisser aux muscles et au système nerveux le temps de se reposer.

Comme cette notion d'échec musculaire est totalement incompatible avec la possibilité d'entraîner un groupe musculaire plusieurs fois par semaine, et encore plus avec des programmes en full body, le mieux est donc de l'éviter au maximum. Les anciens l'avaient bien compris lorsqu'ils pratiquaient 3 entraînement full body par semaine dont un seul était vraiment à 100% (les autres souvent à 80 et 90%).

En conséquence, Chad recommande de rester toujours en deçà de l'échec musculaire. Seule la dernière répétition de la dernière série du dernier mouvement d'un groupe musculaire donné peut approcher cet échec, mais le mieux serait de rester à une répétition de ce dernier. En pratique, ce n'est pas toujours facile à doser, et cela demande une certaine pratique pour le juger. Mais proche de l'échec ou non, il faut tout de même autant que possible progresser régulièrement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.muscupassion.com
LEECH

avatar

Nombre de messages : 36686
Pts Actifs/Pertinence : 58221
Réputation : -484
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 103
Localisation : Planète des Elohim ,à une année-lumière de notre système solaire.

MessageSujet: Re: La méthode Waterbury   Mer 2 Jan - 4:40

5 - S'entraîner souvent

On l'a bien vu, chaque groupe musculaire doit être sollicité plusieurs fois par semaine pour atteindre son potentiel de croissance. Ceci implique donc de s'entraîner souvent, l'optimum étant de 3 à 4 fois par semaine pour un groupe musculaire donné. Le minimum recommandé se situerait à 2 sollicitations hebdomadaires. Souvent, Chad recommande de s'entraîner tous les deux jours pendant des périodes de 6 semaines environ, et de laisser 5/7 jours environ au bout de cette période avant de reprendre un nouveau cycle pour laisser les muscles compenser complètement.

Cette approche fait bien entendu la promotion des programmes full body, seuls capables d'amener cette fréquence d'entraînement de chaque groupe musculaire. Chad recommande aussi de laisser au moins un jour de repos entre deux entraînements.

6 - Travailler simultanément sur différents formats

La raison essentielle de travailler sur différents schémas de séries et de répétitions est d'abord d'éviter le surentraînement. En effet, différents schémas entraînent différentes qualités musculaires, et ainsi permettent de travailler différents types de fibres musculaires. Marteler tout au long de l'année ses muscles avec le même format 5*5 (ou autre) est la meilleure manière d'arriver à la stagnation. En effet, on travaille alors toujours les mêmes fibres musculaires de la même manière, ce qui a pour effet de n'exciter qu'une partie des types de fibres musculaires, mais surtout de fatiguer plus le système nerveux central.

On aura ainsi à coeur de travailler au cours de la même période plusieurs formats pour un même exercice donné, afin d'éviter la saturation d'un type de fibre donné, mais aussi la fatigue du système nerveux et même l'ennui de l'entraînement. On pourra ainsi conserver plus longtemps une certaine fraîcheur nerveuse et musculaire, propice à l'hypertrophie musculaire. Exemples de formats travaillant différents qualités musculaires :

- Séries nombreuses avec peu de répétitions. Ex. : 6*3 (avec 5RM) --> Pour la force maximale.
- Séries moyennes avec répétitions moyennes. Ex. : 4*8 (avec 10RM) --> Pour l'hypertrophie
- Séries faibles avec beaucoup de répétitions. Ex. : 2*20 (avec 24RM) --> Pour l'endurance.
- Séries nombreuses avec peu de répétitions et faible poids. Ex. : 8*3 (avec 18RM) --> Pour la force explosive.

Ainsi, un même entraînement pourra comporter 2 ou 3 formats de séries et répétitions différents chaque jour d'entraînement. Un autre avantage de ce mode de travail : c'est fun ! En effet, répéter toujours et encore les mêmes exercices fini non seulement par créer une lassitude musculaire et nerveuse, mais aussi morale. Ainsi, il est rare de ne pas progresser dans au moins un des formats, pour un mouvement donné, quand on pratique cette façon de faire.

7 - Pratiquer des tempos rapides

Cette recommandation est certainement l'une des plus surprenantes. Elle est due à ce que les tempos rapides pendant la partie concentrique du mouvement (la partie où on lève la charge) recrutent plus de fibres à fort potentiel de croissance volumique que l'entraînement avec des tempos lents. Les muscles peuvent être soumis à une tension élevée, même avec des poids relativement légers, si le tempo est très rapide. C'est encore une des découvertes de la science des fibres musculaires, mise en pratique par Chad. Est-il utile de dire que Chad Waterbury a le protocole "superslow" en horreur ? D'après lui, le corps humain n'est pas conçu pour des mouvements lents, et le futur de l'entraînement réside dans les tempos extrêmement rapides.

Bien sûr, il y a une limite aux tempos rapides : celles de l'exécution du mouvement dans une forme correcte. D'autre part, la charge peut varier grandement le tempo : il est clair qu'un athlète ne pourra pas soulever son 3RM avec un tempo très rapide. Par contre, un 20RM le permet. En pratique, le tempo dépendra donc de la charge.

En résumé, le tempo doit être aussi rapide que la charge le permet. La phase excentrique (descente) du mouvement s'effectuera sous contrôle, en une à 3 secondes.

8 - Utiliser des mouvements antagonistes

Les mouvements antagonistes sont ceux visant des groupes musculaires opposés, par exemple la poitrine et le dos. L'entraînement des muscles antagonistes permet de récupérer plus rapidement entre les séries grâce aux propriétés du système nerveux : Quand on active un groupe musculaire à son maximum, le système nerveux inhibe le groupe antagoniste pour une plus grande efficacité. Ce phénomène diminue le temps nécessaire pour la récupération des muscles, et facilite donc la restauration de la force musculaire.

Par exemple, pendant une série de curls pour les biceps, les triceps sont totalement au repos pour ne pas s'opposer à l'action de flexion du bras exercée par les biceps. C'est le système nerveux qui fonctionne ainsi. S'il en était autrement, il serait impossible de fléchir le bras !

En alternant les exercices de groupes musculaires opposés, on tire profit de cette propriété du système nerveux, en permettant aux muscles non travaillés de récupérer plus vite.

Les avantages de l'entraînement de muscles antagonistes sont de permettre de s'entraîner en moins de temps qu'en travaillant chaque partie séparément. Pourquoi s'en priver, alors ?

Avantages : récupération plus rapide, meilleurs niveaux de force, et entraînements plus courts.

9 - Comprendre les qualités du 10*3

Ce format d'entraînement est un des préférés de Chad. En effet, il permet de cumuler de nombreux bénéfices :

- La charge utilisée est importante (>80% de 1RM). Cette charge est nécessaire pour recruter les fibres musculaires à plus fort potentiel de croissance.
- On peut en 3 répétitions, réaliser des tempos suffisamment rapides pour recruter un maximum des fibres mentionnées ci-dessus.
- La durée totale d'un série est extrêmement courte (<10 secondes). Ceci est impératif pour recruter ces fameuses fibres à fort potentiel de croissance. Quand la série devient plus longues, les fibres recrutées offrent moins de potentiel de croissance.
- Les fibres à fort potentiel de croissance sont conservées, voire d'autres recrutées pour changer vers ce type de fibres.

En pratique, pour exploiter ce format 10*3, il faut choisir un mouvement poly articulaire posant quelques difficultés (ou non, d'ailleurs), et le réaliser au moins une fois par semaine. Alternativement, il faut pratiquer le même mouvement avec un autre format (par exemple, 5*5 ou 3*10). Ceci permet de conserver le système nerveux aussi frais que possible, et donc éloigner le spectre du surentraînement. En principe, les résultats viennent en 4 à 6 semaines, d'après Chad.

NB : l'essence du 10*3 n'est pas le nombre de séries. En suivant les écrits de Chad et les conseils donnés ci-dessus, il apparaît clairement que tout format possédant les mêmes caractéristiques convient. Cela pourrait aussi bien être 6*3, 8*3, 12*2 ou 15*1 !

En conclusion

Comme on peut le constater, les théories de Chad Waterbury sont assez proches de celles du HST. C'est assez normal, dans la mesure où ces méthodes partent des mêmes constats faits par les dernières études sur les muscles et leurs comportements. La différence vient de l'aspect moins systématique des séries et des répétitions, telles que promus dans le HST, et de la promotion des séries multiples, à éviter en HST. Il est à noter que Chad évolue au fur et à mesure de ses articles, en fonction des connaissances apprises et de la pratique avec ses élèves, ce qui rend très vivant ses écrits. Néanmoins, il n'a pas jusqu'ici été en contradiction avec lui-même, et c'est rassurant !

On pourra aussi noter que beaucoup d'athlètes de force (powerlifters, haltérophiles, strongmen...) s'entraînent avec des principes proches de ceux proposés par Chad Waterbury. Ils ont ainsi de tout temps trouvé "instinctivement" les méthodes de travail les plus efficaces permettant de conjuguer prise de force et entraînement fréquents.

Enfin, mais ce n'est pas la moindre des qualités de ces méthodes d'entraînement : il y a un véritable plaisir et une nouvelle motivation à suivre ces conseils d'entraînement. Tous ceux qui arrivent à un point de stagnation de leur entraînement, ont aussi intérêt à jeter un oeil à cette méthode. Comme la méthode Hardgainer, l'irrespect des méthodes des années 70, crées par le dopage et pour les dopés, est total et encore plus profond : Chad pense très sincèrement qu'il est possible d'atteindre les mêmes résultats en volume musculaire sans dopage, en suivant les principes appris sur les propriétés des muscles.

_________________
This is the end
Beautiful friend
This is the end
My only friend, the end
Of our elaborate plans, the end
Of everything that stands, the end
No safety or surprise, the end
Revenir en haut Aller en bas
http://www.muscupassion.com
hedi75

avatar

Nombre de messages : 84
Pts Actifs/Pertinence : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 09/01/2008
Age : 43

MessageSujet: Re: La méthode Waterbury   Mer 16 Jan - 16:17

salut a vous tous pour ma part je vai suivre cet entrainement je ne manquerai pas de vous donner mes impression et evolution
je doit faire un petit travail pour adopter des variante a cet entrainement
Revenir en haut Aller en bas
hedi75

avatar

Nombre de messages : 84
Pts Actifs/Pertinence : 0
Réputation : 0
Date d'inscription : 09/01/2008
Age : 43

MessageSujet: Re: La méthode Waterbury   Mar 29 Avr - 15:20

apres trois mois j'ai des resultat assez bien mais pas trop vue que je n'ai peu suivre a fond ce plan mais je le trouve assez bien vue le manque de temps que j'ai pour m'entrainer
Revenir en haut Aller en bas
-Antoine-



Nombre de messages : 573
Pts Actifs/Pertinence : 92
Réputation : 6
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: La méthode Waterbury   Mar 29 Avr - 18:39

T'as pris ça sur Musculaction.com ?
C'est intéressant, j'avais déjà lu. :)
Ca m'étonnerait pas que Body rapplique pour dire que le FB, c'est de la m*rde Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
LEECH

avatar

Nombre de messages : 36686
Pts Actifs/Pertinence : 58221
Réputation : -484
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 103
Localisation : Planète des Elohim ,à une année-lumière de notre système solaire.

MessageSujet: Re: La méthode Waterbury   Mar 29 Avr - 18:52

-Antoine- a écrit:
T'as pris ça sur Musculaction.com ?

Bonne question . euh C'est possible .
Je t'avoue que je ne sais plus .J'aurais du mettre la source en tout cas ,je ne sais pas pourquoi je ne l'ai pas fait .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.muscupassion.com
-Antoine-



Nombre de messages : 573
Pts Actifs/Pertinence : 92
Réputation : 6
Date d'inscription : 22/03/2008

MessageSujet: Re: La méthode Waterbury   Mar 29 Avr - 22:17

Ah oui, j'avais pas vu que ton post datait de Janvier.
T'as dû prendre ça là je pense
Revenir en haut Aller en bas
BOBI

avatar

Nombre de messages : 4518
Pts Actifs/Pertinence : 7258
Réputation : 84
Date d'inscription : 21/04/2009
Age : 33
Localisation : Là où tu l'attend pas...

MessageSujet: Re: La méthode Waterbury   Mer 31 Aoû - 14:14

Y a t il des pratiquants sérieux qui ont suivi et appliqués ce programme a la lettre et auraient des feeds a partager?
Revenir en haut Aller en bas
titi

avatar

Nombre de messages : 902
Pts Actifs/Pertinence : 1532
Réputation : 6
Date d'inscription : 13/12/2009
Localisation : Entrain d'escalader le mont Olympe ^^

MessageSujet: Re: La méthode Waterbury   Mer 31 Aoû - 16:21

J'ai quelqu'un dans ma salle qui le fait, ou du moins le prétend, ça fait cinq mois, j'ai toujours pas vu de différence notable niveau masse, découpe ou autre sur lui...
Revenir en haut Aller en bas
HtoW

avatar

Nombre de messages : 121
Pts Actifs/Pertinence : 161
Réputation : 3
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 31

MessageSujet: Re: La méthode Waterbury   Mer 31 Aoû - 16:26

Je l'ai pratiqué pendant un cycle. Pour ma part j'ai ressentit un gain de force. J'ai transformé mes série de 3 en série de 5. Pour la prise de masse je n'ai pas vu de réel gain.

L'avantage de se programme est qu'il casse la routine. On aborde jamais la même charge ni le même nombre de rep à chaque sceance.


Mais je pense pas que cela convienne pour une réel prise de masse.

Il a fait un plan complet qu'on peut trouver sur la toile. Je peu poster si sa intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
glutimus

avatar

Nombre de messages : 2764
Pts Actifs/Pertinence : 4215
Réputation : 60
Date d'inscription : 08/07/2008
Age : 33
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: La méthode Waterbury   Mer 31 Aoû - 16:50

Fais péter le mois prochain je n'ai que ça à foutre m'entrainer, alors autant changer d'approche!
Revenir en haut Aller en bas
HtoW

avatar

Nombre de messages : 121
Pts Actifs/Pertinence : 161
Réputation : 3
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 31

MessageSujet: Re: La méthode Waterbury   Mer 31 Aoû - 16:57

Voila le plan que j'avais pratiqué sur 8 semaines. Que j'avais prit sur un autre forum à l'époque.

Exercices par entraînement: 6
Séries par groupe musculaire: 2-4
Répétitions par exercice: 5-18
Pause entre les séries pour un même groupe musculaire: 60-120 secondes et 120-240 secondes lors des entraînements antagonistes.


Le Pourquoi

Le première chose que vous remarquerez est que les paramètres précédemment cités est la variété. C'est la clé pour des progrès hypertrophiques continus. Une variété insuffisante est la raison pour laquelle des pratiquants ne parlent pas continuellement des progrès qu'apportent les programmes les plus populaires. Sans changements palpables, les résultats seront tout sauf palpable.


Sélection d'exercice

Chaque entraînement consistera en 6 exercices. Pourquoi ? Mon expérience me montre que des pratiquants naturels peuvent maintenir 6 exercices par entraînement sans s'épuiser.
Il est impératif de baser votre sélection sur des exercices poly-articulaires.
4 des 6 exercices doivent être poly-articulaires.
6 exercices d'isolation cul-cul la praline ne marcheront pas. Mais 2 des 6 exercices peuvent être d'isolation. Voici la liste de ceux que vous devez choisir.

Exercices Poly-articulaires:

Pectoraux: Développé couché, incliné, décliné avec barre ou haltères, dips.

Dos: Rowing vertical ou horizontal, Traction pronation, Tirage poitrine en pronation, supination ou prise neutre.

Deltoïdes: Développé militaire assis ou debout, haltère ou barre, en pronation, supination ou prise neutre.

Quadriceps: Full Squat ou Front Squat, Hack Squat.

Bas du dos: Soulevé de Terre classique ou sumo, good mornings, power cleans ou snatches.


Exercices d'isolation:

Biceps: Curl à la barre, curl marteau, curl au pupitre.

Triceps: Barre front ou haltères, Triceps à la poulie

Deltoïdes: Divers types d'élévations

Ischios: Glute-ham raises, leg curl

Mollets: Elévations assis ou debout

Respecter les exercices indiqués pour des résultats optimaux

Le Plan Full Body

Première Semaine

Séance 1

Séries: 3
Reps: 5
Repos: 60 secondes entre les séries
Charge: Prendre un poids qui vous conduit à frôler l'échec à chaque série.*

*Ce conseil s'applique à toutes les séances

Séance 2

Séries: 3
Reps: 8
Repos: 90 secondes entre les séries

Séance 3

Séries: 2
Reps: 15

Repos: 120 secondes entre les séries

Deuxième Semaine

Appliquer les paramètres de la première semaine mais travailler les 6 exercices en antagoniste (plus de détails plus loin dans le texte)

Troisième Semaine

Séance 1

Séries: 4
Reps:5
Repos: 60 secondes entre les séries

Séance 2

Séries: 4
Reps: 8
Repos: 90 secondes entre les séries

Séance 3

Séries: 3
Reps: 15
Repos: 120 secondes entre les séries

Quatrième Semaine

Appliquer les paramètres de la troisième semaine mais travailler les 6 exercices en antagoniste (plus de détails plus loin dans le texte)

Cinquième Semaine

Séance 1

Séries: 2
Reps: 18
Repos: 120 secondes entre les séries

Séance 2

Séries: 2
Reps: 8
Repos: 60 secondes entre les séries

Séance 3

Séries: 2
Reps: 12
Repos: 90 secondes entre les séries

Sixième Semaine

Appliquer les paramètres de la cinquième semaine mais travailler les 6 exercices en antagoniste (plus de détails plus loin dans le texte)

Septième Semaine

Séance 1

Séries: 3
Reps: 18
Repos: 120 secondes entre les séries

Séance 2

Séries: 3
Reps: 8
Repos: 60 secondes entre les séries

Séance 3

Séries: 3
Reps: 12
Repos: 90 secondes entre les séries

Huitième Semaine

Appliquer les paramètres de la septième semaine mais travailler les 6 exercices en antagoniste (plus de détails plus loin dans le texte)

Explication

1) Les semaines 1,3,5 et 7 doivent être effectués de façon stricte. Faites une série, reposez-vous, faites une autre série etc... Finissez toutes les séries d'un même exercices avant de passer au suivant.


2) Les semaines 2,4,6 et 8 correspondent à des entraînements en antagoniste. Chaque entraînement se composant de 6 exercices tout ce que vous avez à faire est de faire 3 exercices couplés. Les duos Quadriceps / Ischios, Pectoraux / Dos, Biceps / Triceps sont recommandés.

Exemple: Faites une série pour les pectoraux puis une pour le dos, une pour les pectoraux etc... Passez ensuite au duo suivant.


3) Choisissez 4 exercices parmi la liste des exercices poly-articulaires. Choisissez 2 exercices parmi la liste de ceux d'isolation. Ne mettez de coté aucun grand groupe musculaire.


4) Changez constamment les exercices pour chaque catégorie. En d'autres mots, ne commencez pas toujours par un duo Pectoraux / Dos. Vous devez changer les exercices et les muscles que vous travaillez en commençant une séance.


5) Ne réalisez pas le même exercice plus de 2 semaines de suite. Par exemple, si vous commencez par du développé couché pour la semaine 1 et 2 vous devez changer pour un autre exercice travaillant les pectoraux (Décliné, Incliné, avec haltères etc...) pendant 2 semaine avant de changer à nouveau.


6) Augmentez les charges de 1,25 jusqu'à 2,5% pour chaque entraînement suivant.


7) Réalisez les 3 entraînements d'une semaine dans un délai de 7 jours avec de 48 à 72 heures de repos entre les entraînements.


Cool Soyez créatif ! Je vous donne une infinitude d'options. Soyez juste sûr de choisir 4 exercices poly-articulaires et 2 composés par entraînement. Vous pouvez changer d'exercice aussi souvent que vous le voulez. Tout ce que vous avez à faire est suivre les indications.
Revenir en haut Aller en bas
glutimus

avatar

Nombre de messages : 2764
Pts Actifs/Pertinence : 4215
Réputation : 60
Date d'inscription : 08/07/2008
Age : 33
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: La méthode Waterbury   Mer 31 Aoû - 17:28

J'ai rien compris ^^

Bon plus sérieusement on prend 4 exos polyarticuaires pour 4 groupes différents et on complète par 2 trucs d'assistance (isolation), mais on prend n'importe quoi en fait... genre un jour l'accent sur les pecs, le lendemain les jambes et ainsi de suite?

Imaginons... (ouais c'est compliqué pour nous les musculeux)

Ce soir je vais à la salle faire ma petite séance Waterbury... Hop hop je suis content!


- 3 séries de 5 reps de squat
- 3 séries de 5 reps de rowing
- 3 séries de 5 reps de dips
- 3 séries de 5 reps de développé mili
et comme j'ai envie d'anaboliser à mort comme un gros des bras je choisis
- 3 séries de 5 reps de skull crushers (comment c'est la classe de parler américain)
- 3 séries de curl prise marteau

je cours 10 minutes pour ma conscience et je fais un peu d'abdos ou de corde à sauter et hop je prends du muscletech pour ressembler à Jay.

Le lendemain je ne fais rien afin d'anaboliser à mort.

Le surlendemain j'attaque une nouvelle séance! Content content!

-3 séries de 8 reps de squat
-3 séries de 8 reps de tirage poitrine
- 3 séries de 8 reps de développé couché
- 3 séries de 8 reps de SDT
et comme je veux grave prendre des cannes
- 3 séries de 8 reps de presse à cuisse
- 3 séries de 8 reps de SDT roumain

Repos et hop... enfin bref ainsi de suite. Y'a bon?
Revenir en haut Aller en bas
LEECH

avatar

Nombre de messages : 36686
Pts Actifs/Pertinence : 58221
Réputation : -484
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 103
Localisation : Planète des Elohim ,à une année-lumière de notre système solaire.

MessageSujet: Re: La méthode Waterbury   Mer 31 Aoû - 17:30

glutimus a écrit:
J'ai rien compris lu ,même pas ce que j'ai écrit au début du topic^^

_________________
This is the end
Beautiful friend
This is the end
My only friend, the end
Of our elaborate plans, the end
Of everything that stands, the end
No safety or surprise, the end
Revenir en haut Aller en bas
http://www.muscupassion.com
HtoW

avatar

Nombre de messages : 121
Pts Actifs/Pertinence : 161
Réputation : 3
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 31

MessageSujet: Re: La méthode Waterbury   Mer 31 Aoû - 17:40

C'est dans l'idée. Mais il faut que tu garde les même exos au moin deux semaine. ensuite tu change. Tu peu aussi varier l'ordre des exo. Au lieu de faire pec, dos, épaules, cuisse, biceps, triceps. Tu fais cuisse, épaules, dos, pec, triceps et biceps.

Moi je restait un exo par muscle a chaque scéance. J'utilisais les exo d'isolation pour les biceps et triceps. J'ai garder les même muscle travaillé pour avoir une marge de progression sur mes différent groupe.

Je sais pas si je suis clair Very Happy


En gros toi tu ferais

- 3 séries de 5 reps de squat
- 3 séries de 5 reps de rowing
- 3 séries de 5 reps de dips
- 3 séries de 5 reps de développé mili

- 3 séries de 5 reps de skull crushers
- 3 séries de curl prise marteau

la semaine suivante

- 3 séries de 8 reps de squat
- 3 séries de 8 reps de rowing
- 3 séries de 8 reps de dips
- 3 séries de 8 reps de développé mili

- 3 séries de 8 reps de skull crushers
- 3 séries de 8 curl prise marteau

Ensuite tu change les exo pour les muscle ciblé.

Tu vois ?
Revenir en haut Aller en bas
HtoW

avatar

Nombre de messages : 121
Pts Actifs/Pertinence : 161
Réputation : 3
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 31

MessageSujet: Re: La méthode Waterbury   Mer 31 Aoû - 17:42

Pour moi je faisais par exemple pour les pecs

Du développé couché pendant deux semaine puis après je faisais de l'incliné puis les variante haltère.
Revenir en haut Aller en bas
glutimus

avatar

Nombre de messages : 2764
Pts Actifs/Pertinence : 4215
Réputation : 60
Date d'inscription : 08/07/2008
Age : 33
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: La méthode Waterbury   Mer 31 Aoû - 18:14

Oui bah je vois pas trop la diff avec ce que j'ai écrit ^^

Mis à part garder le même exo et changer l'ordre lors de la séance (mais ça pour moi ce n'était pas figé, c'est suivant les machines libres, l'envie du moment)

@Leech: J'ai tout lu ce que tu as écrit pourtant gros!

Puis hein la muscu c'est pour les décérébrés! Moi j'ai bac+5 alors je peux pas comprendre des trucs aussi simples mr. green
Revenir en haut Aller en bas
LEECH

avatar

Nombre de messages : 36686
Pts Actifs/Pertinence : 58221
Réputation : -484
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 103
Localisation : Planète des Elohim ,à une année-lumière de notre système solaire.

MessageSujet: Re: La méthode Waterbury   Mer 31 Aoû - 19:43

glutimus a écrit:


@Leech: J'ai tout lu ce que tu as écrit pourtant gros!

Toi oui mais pas moi ,j'ai lu ni ça ni le reste ,c'est ça que je voulais dire . angel

_________________
This is the end
Beautiful friend
This is the end
My only friend, the end
Of our elaborate plans, the end
Of everything that stands, the end
No safety or surprise, the end
Revenir en haut Aller en bas
http://www.muscupassion.com
Screwdat



Nombre de messages : 14296
Pts Actifs/Pertinence : 21150
Réputation : 433
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: La méthode Waterbury   Mer 31 Aoû - 19:50

Revenir en haut Aller en bas
Louloubabar



Nombre de messages : 22017
Pts Actifs/Pertinence : 36329
Réputation : 279
Date d'inscription : 26/04/2008
Age : 67

MessageSujet: Re: La méthode Waterbury   Mer 31 Aoû - 21:13

Pour ma part, je suis adepte de la méthode cadbury:
Revenir en haut Aller en bas
glutimus

avatar

Nombre de messages : 2764
Pts Actifs/Pertinence : 4215
Réputation : 60
Date d'inscription : 08/07/2008
Age : 33
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: La méthode Waterbury   Mer 31 Aoû - 22:55

Tiens le mot Water n'a pas résonné en toi? Je suis déçu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Louloubabar



Nombre de messages : 22017
Pts Actifs/Pertinence : 36329
Réputation : 279
Date d'inscription : 26/04/2008
Age : 67

MessageSujet: Re: La méthode Waterbury   Mer 31 Aoû - 23:21

rhooo Toi, fais pas chier
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La méthode Waterbury   

Revenir en haut Aller en bas
 

La méthode Waterbury

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La méthode Waterbury
» La méthode Lafay
» La méthode HST
» renseignement méthode de sablage et appareils
» Réparation parechoc avant GTT Méthode N°2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MuscuPassion - Le Forum de musculation depuis 2007 :: ENTRAINEMENT ,NUTRITION ET SUPPLEMENTATION :: ENTRAINEMENT-
Booster testosterone Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit
<