MuscuPassion - Le Forum de musculation depuis 2007

Retrouvez toute l'information des passionnés de muscu sur un forum libre. Partage des programmes, conseils entre les membres et convivialité.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'arginine et le monoxyde d'azote

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
MetzgerMeister

avatar

Nombre de messages : 4159
Pts Actifs/Pertinence : 6012
Réputation : 87
Date d'inscription : 06/03/2009
Age : 29
Localisation : Belgique, Liège

MessageSujet: L'arginine et le monoxyde d'azote   Lun 26 Oct - 21:36

J'ai trouvé un article qui pour ma part semble assez interessant et pas trop mal construit autour de ce sujet, ainsi que les petits billets qui y sont associés donc je vous le fais partager ( çà vaut ce que çà vaux, moi je le trouve plutôt bien foutu mais donner éventuellement votre avis dessus).

En résumé: Il traite de l'utilisation générale de l'Arginine ainsi que ses " précurseurs " et donc ses moyens d'obtention par le corps, dans le monde de la santé et pas dans le domaine du bodybuilding, mais on peut appliquer tout de même ses effets.

Source: http://gestionsante.free.fr/journal_de_bord_0506.htm#19_05_06



19 mai 2006 : L'arginine et le monoxyde d'azote

Dans de précédents billets de janvier 2006 nous évoquions l'intérêt de doses modérées de L-Arginine (17/01 - 05/01) à prendre de préférence sous forme de l'arginine alpha ketoglutarate (AAKG : 2 molécules d'arginine avec une molécule d'AKG un précurseur de la glutamine) qui diffuse plus lentement dans l'organisme, pour favoriser via la libération de monoxyde d'azote la mise en circulation d'hormone de croissance par l'hypophyse, la division cellulaire, la cicatrisation des plaies et la réparation des tissus endommagés par les blessures et les traumatismes, évacuer l'ammoniaque, renforcer le système immunitaire et sécréter d'importantes hormones.

De nombreux acides aminés, vitamines, minéraux, enzymes, agissant en synergie dans différents cycles, il paraît intéressant de dire un mot d'un d'entre eux, le cycle de fabrication du monoxyde d'azote où l'arginine joue un rôle clé.

1) Durk Pearson et Sandy Shaw vieux routiers de la supplémentation

Pour cela nous allons nous appuyer sur un article de Durk Pearson et Sandy Shaw paru dans la revue d'avril 2006 du site life-enhancement.com. Je conseille aux lecteurs qui lisent l'anglais de s'abonner (par mail) à la revue (mensuelle), qui propose régulièrement des articles intéressants comme celui dont nous allons parler. Les articles de la revue sont de difficulté très variée et celui que nous allons étudier et de loin un des plus techniques. Durk Pearson et Sandy Shaw (D et S) sont deux vieux routiers du monde de la supplémentation américaine, sympas avec un look sixties et des positions parfois discutables (sur les OGM par exemple) mais des connaissances particulièrement solides sur la biochimie des suppléments résultant de leur longue expérience (pour une interview de D et S en français lire Nutranews de 2002). Ils travaillent souvent comme journalistes pour l'industrie du supplément et pour la mise au point de suppléments sous leur nom.

2) Arginine, hormone de croissance et monoxyde d'azote

Cet article sous forme d'interview est une présentation d'un de leurs produits mais nous nous y intéresserons pour les informations scientifiques qu'il contient. Ce produit qui a connu une longue évolution dans sa composition vise à amener des composants nutritionnels favorisant la libération de l'hormone de croissance [growth hormone (GH)] parmi lesquels figure l'arginine. La GH qui diminue régulièrement avec l'âge est notamment associée à l'aspect juvénile et au maintien des muscles par rapport aux graisses (sur la protection de la masse musculaire cf. aussi nos billets du 30/12/05 et du 28/01/06 sur la leucine). Comme la GH se libère tout au long de la journée, et en cycles nocturnes pulsants, les injections de GH ne sont pas tellement satisfaisantes, présentent des effets secondaires non négligeables et sont de surcroît hors de prix. Il paraît beaucoup plus judicieux de jouer sur ses précurseurs, sur la nutrition, la supplémentation et l'hygiène de vie pour en favoriser la synthèse naturelle. Cette approche devrait de toute façon être un pré-requis de l'utilisation de la GH. Pour ceux que cela intéresse, la magazine Nutranews a publié en octobre 2002 un excellent article de synthèse en français sur les protocoles nutritionnels de stimulation de la GH.

Les recherches menées sur le métabolisme permettent de cerner les nutriments utiles à la stimulation de l'hormone de croissance et à la libération de monoxyde d'azote (NO). Le NO favorise en effet la libération de la GH par son effet stimulant dans la neurotransmission centrale et périphérique. Comme l'expliquent D et S, certaines découvertes dans ce domaine sont relativement récentes comme "la découverte, en 1988, que l'arginine était le précurseur de l'oxyde nitrique (NO). Cette molécule simple est critique pour la dilatation des vaisseaux sanguins et pour aider à la régulation de la pression sanguine et par conséquent à la circulation sanguine."

3) Les enzymes NOS (NO synthases)

Au cours de leur recherche D et S ont ajouté de la choline et de la vitamine B5 à leur produit car le métabolisme de l'arginine et lié au neurotransmetteur acétylcholine, (à la fois présent dans le système nerveux central et périphérique où il relait l'influx nerveux, des nerfs moteurs aux muscles). L'acétylcholine est un dérivé de la choline dont la synthèse est facilitée par la vitamine B5. Puis la compréhension de l'action de l'arginine au niveau biochimique s'est nettement affinée "Vers 1990 il a été montré que l'acetylcholine active une enzyme qui catalyze la production de NO à partir de l'arginine. Cette enzyme est du type nitric oxide synthase, ou NOS, et il en existe quatre versions. La version qui est activée par l'acétylcholine est l'endothelial nitric oxide synthase (eNOS), que l'on trouve dans les vaisseaux sanguins. Elle est d'une importance cruciale pour maintenir la santé cardiovasculaire et des déficiences significatives de l'activité de eNOS sont caractéristique de la maladie cardiovasculaire.

Une autre version de NOS c'est la neuronal nitric oxide synthase (nNOS), que l'on trouve dans les neurones dans tout le système nerveux central et dans le système nerveux périphérique où le NO accompli de nombreuses fonctions importantes. Encore une autre version est le mitochondrial nitric oxide synthase (mtNOS), que l'on trouve dans les mitochondries des cellules, les petits organites qui génére presque toute notre énergie. La quatrième version est inducible nitric oxide synthase (iNOS), que l'on trouve dans les cellules du système immunitaire où NO est produit pour combattre les infections ; Le côté négatif du phénomène est que les infections peuvent amener votre organisme à être saturé de NO, ce qui peut entraîner des dommages collatéraux provoqués par l'inflammation." [G.S. : cela se produit aussi dans les maladies auto-immunes]

On voit que les quatre déclinaisons des NO synthases recouvrent les indications thérapeutiques de l'arginine que nous évoquions en introduction de ce billet. Les effets thérapeutiques constatés résultent de la synthèse du monoxyde d'azote (NO) facilité par l'arginine et d'autres cofacteurs avec l'aide des NO synthases. Le NO joue un rôle essentiel dans des fonctions physiologiques très différentes.

On peut aussi consulter le site pharmacorama pour une présentation claire et en français de la synthèse du monoxyde d'azote à partir de l'arginine. On notera dans la réaction la présence nécessaire de Fer et de coenzymes dérivés de la vitamine B3 (NADPH : nicotinamide adénine dinucléotide phosphate) et de la vitamine B2 (FMN : flavine mononucléotide). L'apport en ces deux vitamines peut donc être intéressant pour faciliter la synthèse du NO.

4) eNOS et vieillissement

D et S discutent ensuite d'un papier scientifique (résumé ici et discuté ici par www.life-enhancement.com) qu'ils estiment de première importance, montrant le lien entre restriction calorique et augmentation de eNOS.Ces recherches suggèrent que la stimulation de l'enzyme eNOS pourrait expliquer une bonne partie des effets de la restriction colorique. Ceci d'autant plus que "Deux ans auparavant, ils [ces chercheurs, dans cet article] avaient découvert que NO via eNOS induit la biogenèse des mitochondries, la création de nouvelles mitochondries dans nos cellules, et maintenant ils ont découvert un lien entre cela et le mécanisme de la restriction calorique, qui étend la durée de vie de nombreux types d'organismes vivants, des mousses aux mammifères. "

Sur la relation entre vieillissement et mitochondries D et S apportent les précisions suivantes en réponse à la question "N'y a-t-il pas une relation ente notre âge et le nombre de mytochondries dans nos cellules ?" "Oui en effet. Pendant que vous veillissez, les mitochondries déclinent tant en quantité qu'en qualités fonctionnelles — les personnes plus âgées ont en proportion dans leurs cellules plus de mitochondries défectueuses que les personnes plus jeunes.. Plus les mitochondries subissent de dommages, moins elles sont capables de produire de l'ATP, la molécule énergétique universelle et plus elles sont susceptibles de produire des quantités importantes du radical libre nocif superoxide. Aussi est-il très important de maintenir la vitalité de nos mitochondries."

5) La tetrahydrobiopterin, la vitamine B9 et la synthèse du monoxyde d'azote

L'arginine est un facteur important du cycle permettant la synthèse du NO mais il existe aussi des cofacteurs dont il faut s'assurer qu'ils soient présents pour éviter des perturbations dans la synthèse du NO.

La Tetrahydrobiopterin ou BH4 est une enzyme qui est un cofacteur essentiel de eNOS dans la synthèse du monoxyde d'azote. Mais cette enzyme est assez facilement détruite notamment en présence de stress oxydatif. Cela produit un découplage entre eNOS et BH4. Le BH4 est un produit très coûteux et fragile que l'on sait synthétiser et qu'on utilise comme médicament dans certaines maladies génétiques. Compte tenu de son coût et de sa fragilité son utilisation ne peut être envisagée en supplémentation dans un futur proche.

D et S discutent différents auteurs [Cf. par ex. cet article] ayant montré "que sous l'influence du stress oxydatif, le chemin métabolique qui produit NO à partir de l'arginine peut être perturbé et amené à fonctionner dans une autre direction. Cela s'appelle le découplage [entre eNOS et BH4] et dans ce cas, cela conduit à la production de radicaux superoxide à la place du NO. Les radicaux superoxide peuvent ensuite réagir rapidement avec le NO restant pour former une espèce oxydante extrèmement puissante appelée peroxynitrite."

D et S proposent une supplémentation en vitamine B9 en s'appuyant sur cette étude de 2002 sur les relations entre une enzyme dérivée de la vitamine B9, la 5-methyltetrahydrofolate (en abrégé : CH3–FH4, lire wikipedia) avec la BH4. En fait l'enzyme CH3–FH4 de la B9 pourrait simultanément protéger la BH4 en réduisant l'oxydation des tissus et la production de superoxyde (la vitamine B9 et ces dérivés sont un excellent protecteur vasculaire) et aussi en pouvant la remplacer dans le cycle du NO, du fait d'une structure chimique partiellement similaire. A noter que l'acide folinique (folinic acid), une forme coenzymée de vitamine B9 précurseur direct de CH3–FH4, désormais disponible sur le marché américain de la supplémentation à un coût raisonnable et serait probablement un apport plus efficace que la B9 dans cette intention.

Par ailleurs pour limiter la formation des dérivés nitrés à partir des radicaux libres, les auteurs suggèrent de supplémenter en vitamine C en vitamine E (seules certaines formes de vitamine E comme le gamma-tocophérol sont les seules efficaces sur les dérivés nitrés, cf. ma page sur la vitamine E).

6) La citrulline pour augmenter la production de NO

D et S rappellent que "il est important de comprendre qu'il y a de l'ordre d'une demi-douzaine de chemins métaboliques différents dans lesquels l'arginine est impliquée. Produire l'urée n'est que l'un d'entre eux. Un autre bien sûr c'est de produire le NO, et dans cette réaction l'arginine est à nouveau transformée en citrulline, mais par un mécanisme complètement différent qui n'implique pas l'ornithine."

Le cycle de l'urée qui implique l'acide aminé ornithine est représenté sur la page de l'interview de N et S que nous discutons (ici en français sur wikipedia) et celui de la synthèse du NO sur la page de pharmacorama déjà citée. La citrulline est donc un intermédiaire dans ces deux cycles. Les apports alimentaires de citrulline sont très faibles car la citrulline est surtout un intermédiaire métabolique et rares sont les protéines alimentaires qui en contiennent. D et S citent différentes études montrant que l'apport alimentaire de citrulline stimule la synthèse de NO et les niveaux plasmatiques d'arginine. Comme l'arginine est déjà présente en quantité importante dans les alimentations riches en protéine, l'apport de citruline en quantité modérée semble un moyen intéressant d'optimiser la synthèse de NO dans le cycle de l'arginine en permettant de resynthétiser efficacement l'arginine après la production de NO. Comme la régénération de la citrulline intervient surtout dans les reins et qu'on ignore l'effet de mégadoses de citrulline sur ces organes sur le long terme, D et S conseillent de rester dans des dosages modérés. Autrement dit ne pas dépasser 1 à 2 gramme par jour et s'assurer de la présence des cofacteurs nécessaires aux cycle de l'urée et de la synthèse du NO. La citrulline est toutefois utilisée depuis au moins 20 ans en Europe pour sa faculté à éliminée l'amoniaque, donc à faciliter le cycle de l'urée. Le stimol (Citrulline malate) est ainsi vendu sans ordonnance et sa sécurité d'utilisation semble importante. La citrulline se trouve aussi facilement en complément alimentaire aux USA, depuis quelques années, sous forme également de citrulline malate (le malate sera utilisé dans le cycle de Krebs).

Le fabricant bulknutrition.com propose une fiche de synthèse bien faite sur la citrulline. L'intérêt de la citrulline semble être sa capacité à diffuser très largement dans l'ensemble des cellules du fait de sa stabilité qui résulte de sa spécialisation dans des cycles métaboliques bien déterminés. Au contraire l'arginine a une demi-vie très courte (d'où l'intérêt d'utiliser la forme AAKG) et a tendance a être stockée et transformée dans le foie, alors que la citrulline va diffuser dans toute les cellules pour y augmenter efficacement le niveau local d'arginine.

7) Le Magnesium Aspartate pour augmenter la production de NO

Après la citrulline, le cycle du NO nécessite de l'aspartate pour régénérer l'arginine. L'enzyme argininosuccinate synthase catalyse la réaction de la citrulline avec l'aspartate pour donner de l'arginine et du fumarate (également utilisé dans le cycle de Krebs). Le magnésium participe aussi à cette réaction d'où l'intérêt d'utiliser de l'aspartate de magnesium. L'arginine produite peut être réutilisée localement pour produite à nouveau du NO.

L'acide aspartique en supplémentation est en général lié à un minéral et on l'utilise d'ailleurs surtout comme transporteur de minéral. Le magnesium, le calcium, le potassium et le zinc sont les plus couramments liés, mais d'autres minéraux peuvent être également utilisés. L'aspartate a la réputation d'être avec les orotates un des meilleurs transporteur cellulaire de minéral. Une des limites à son utilisation c'est que la molécule est volumineuse. 1 gramme de magnesium aspartate apporte 10% de magnesium soit 100mg ce qui est relativement faible par rapport aux apports journaliers recommandés. Par ailleurs il ne faut pas surdoser l'acide aspartique qui a une action stimulante sur les neurones qui pourrait être néfaste à haute dose. Des dosages de l'ordre d'un gramme d'acide aspartique devrait cependant pouvoir contribuer utilement au cycle de production du NO sans effet secondaire.

Cool En conclusion :

Ce billet nous a permis de voir comment l'arginine participe au cycle de production du monoxyde d'azote et accessoirement à celui de la détoxycation de l'amoniaque par la cycle de l'urée. On s'aperçoit que c'est l'ensemble de ces cycles qui doit être optimisé et pas seulement l'apport en arginine qui doit être renforcé. Pour l'arginine il conviendrait probablement de préférer l'arginine alpha ketoglutarate supposée diffuser de façon plus large dans l'ensemble des cellules avec une dégradation plus lente. Tous les cofacteurs du cycle sont aussi important et plusieurs peuvent être apportés par la supplémentation comme nous l'avons montré au fil de notre exposé avec notamment la vitamine B2 et B3, la citrulline, le magnesium aspartate, le fer... Des éléments protecteurs de l'environnement cellulaire où le cycle de production du NO intervient peuvent aussi être apportés (Vitamine C, vitamine B9, vitamine E...). D'autres nutriments peuvent stimuler les enzymes NOS comme l'acétylcholine dont la synthèse peut être optimisée par la choline et la vitamine B5.

On comprend mieux dans ce contexte les résultats mitigés ou négatifs de l'utilisation de l'arginine en mono-supplémentation chez des patients ayant une insuffisance cardiaque ou de l'angine de poitrine (cf. billet du 5/01/06). Il est difficile de comprendre cette approche par la mono-supplémentation alors que les cycles métaboliques que nous venons de présenter, de façon d'ailleurs très simplifiée, sont évidemment parfaitement connus des chercheurs médecins. Sans doute s'agit-il pour beaucoup de paresse mentale et de conformisme dans la conception des protocoles thérapeutiques. On peut aussi y voir plus profondément la conséquence du formatage idéologique des croyances médicales qu'impose l'industrie pharmaceutique qui propose inlassablement des monothérapies agressives pour promouvoir des médicaments brevetés et traiter ainsi en monothérapie des pathologies souvent complexes qui devraient bénéficier d'approches multi-factorielles.

L'approche multi-supplémentation va de soi dans le monde de la supplémentation, mais elle semble curieusement encore très difficile à appréhender pour la médecine traditionnelle. Le réductionisme et la mono-causalité des protocoles thérapeutiques qui sont à la base de la plupart des essais thérapeutiques actuels datent d'un autre âge scientifique mais restent malheureusement parfaitement adaptés à la logique de promotion des produits de l'industrie pharmaceutique. Homéostasie, systémique, cybernétique, boucle auto-reproductives dominent la conceptualisation de la biologie depuis plus de 50 ans mais sont de facto interdits de thérapeutique. C'est un monde fou, mais c'est le nôtre et nous devons vivre avec ! Sachant que la médecine et la science ont depuis longtemps renoncé à imposer leur vues face à la logique du profit...
Revenir en haut Aller en bas
BOBI

avatar

Nombre de messages : 4518
Pts Actifs/Pertinence : 7258
Réputation : 84
Date d'inscription : 21/04/2009
Age : 34
Localisation : Là où tu l'attend pas...

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Mar 28 Sep - 21:22

Depuis hier j'ai commencé un cycle d'Arginine Alpha Ketoglutarate, j'ai pris un petit pot pas cher pour tester. C'est de chez SCITEC NUTRITION, 100 capsules dosées à 800mg par capsules. Pour une dose ils disent prendre 4 caps. Ce que je fais.

J'ai pas payé cher, 18€ la boîte. C'est le pris qui m'a décidé, et comme j'en avait discuté avec M&M'S, je me suis dit : "allez hop".

J'ai fait pecs/biceps lundi et ce jour quads/mollets. Deux excellentes séances, de très bonne sensations,bonne congestion, je sais pas si vient de ça ou de ma forme physique du moment mais bon... Par contre niveau vascularité rien du tout nul

A la base j'ai aucune veine appararente. Ma peau c'est comme si je portais une combinaison de plongée. Je suis tt lisse. Je pensais que L'AAKG m'aiderait un petit peu de se côté..

Je la prend 15 - 20 min avant le training, avec le shake de BCAA. Sur la notice y'a écrit 1H avant training... Je sais pas si c'est ça qui joue. Je vous ferai un petit feedback aprés 15 jours.

wave
Revenir en haut Aller en bas
MetzgerMeister

avatar

Nombre de messages : 4159
Pts Actifs/Pertinence : 6012
Réputation : 87
Date d'inscription : 06/03/2009
Age : 29
Localisation : Belgique, Liège

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Mar 28 Sep - 21:29

A mon avis la vascularité dépend quand même de ta sèche et ta " génétique " je vais dire. Par exemple moi j'ai la chance que ce soit naturrelement apparent ( un peu plus encore avec ma petite sèche ).

Ca je ne pense pas qu'à court terme ça puisse vraiment te rendre une super vascularité. Essaie p-e de passer à 5 gellulles après pour essayer, et un peu plus tôt ( 30 min ).

Il parait aussi qu'avec le ventre bien vide c'est plus efficace, mais moi je sais pas m'entrainer le ventre non rempli donc..
Revenir en haut Aller en bas
BOBI

avatar

Nombre de messages : 4518
Pts Actifs/Pertinence : 7258
Réputation : 84
Date d'inscription : 21/04/2009
Age : 34
Localisation : Là où tu l'attend pas...

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Mar 28 Sep - 22:07

MetzgerMeister a écrit:
A mon avis la vascularité dépend quand même de ta sèche et ta " génétique " je vais dire. Par exemple moi j'ai la chance que ce soit naturrelement apparent ( un peu plus encore avec ma petite sèche ).

Ca je ne pense pas qu'à court terme ça puisse vraiment te rendre une super vascularité. Essaie p-e de passer à 5 gellulles après pour essayer, et un peu plus tôt ( 30 min ).

Il parait aussi qu'avec le ventre bien vide c'est plus efficace, mais moi je sais pas m'entrainer le ventre non rempli donc..

Ben ce qui est bizarre c'est que je me trouvais plus "vasculaire" (tout est relatif Laughing ) lorsque je prenais de la créa... Et c'est vrai que pdt ma séche je l'étais bien plus..

Je verrais pour l'arginine, j'essayerais plusieurs technique comme t'as dit, plus tot avant le training, plus de gélules.. Mais bon moi c'est pareil si je suis pas calé un minimum au niveau de l'estomac j'arrive pas à bien pousser. D'habitude je prenais le shake de BCAA et une banane dans les vestiaires avant l'entrainement (sans compter le repas 1H3O à 2h avant); mais là pour favoriser l'effet de l'arginine j'ai justement supprimé la banane.

A voir donc, je vous dirais ce qu il en est.

Mais globalement t'en est content toi? Par rapport à un booster de NO?
Revenir en haut Aller en bas
MetzgerMeister

avatar

Nombre de messages : 4159
Pts Actifs/Pertinence : 6012
Réputation : 87
Date d'inscription : 06/03/2009
Age : 29
Localisation : Belgique, Liège

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Mar 28 Sep - 22:15

Ben l'Arginine c'est le seul " Booster de NO " que j'ai tester, et globalement je pense être neutre quand même sur l'avis.

Je ne pense pas que ce soit une supplémentation relativement utile face à la whey et aux BCAA. A moins p-e de monter plus haut dans les doses mais ça finirait par revenir cher.
Je préfère me caler avec un bon repas 1h30 avant le training, un shake de whey au jus d'orange + BCAA une demi heure avant, et de pousser ma fonte ^^

On verra bien quand je stopperais le cycle mais à mon avis rien ne changera vraiment dans mon énergie.


Tu prends quelle dose et quand toi de BCAA ?
Revenir en haut Aller en bas
umag

avatar

Nombre de messages : 1340
Pts Actifs/Pertinence : 2041
Réputation : 10
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Mer 29 Sep - 0:10

Je pense que la base sa reste whey + bcaa + créatine pour la majorité.

Pour rechercher un effet sur la congestion, te prend pas la tête: Un coup ou tu as de l'argent en plus, test un produit "coktail" style no xplode NT, no shot gun, massacra II etc....
Très important d'y prendre au moins 2 h après ton dernier repas pour que le produit ne soit pas ralenti paar la digestion.

Les produits coktail ont l'avantage d'avoir de l'arginine sous différentes formes et d'autres produits qui améliorent son efficacité.
Revenir en haut Aller en bas
BOBI

avatar

Nombre de messages : 4518
Pts Actifs/Pertinence : 7258
Réputation : 84
Date d'inscription : 21/04/2009
Age : 34
Localisation : Là où tu l'attend pas...

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Mer 29 Sep - 9:35

MetzgerMeister a écrit:


Tu prends quelle dose et quand toi de BCAA ?

7g le matin à jeun + 5g de gluta tt de suite au saut du lit et 7g juste avant le training dans le vestiaire. Mais là c est pdt ma PDM, pdt la séche j augmenterais les doses.
Revenir en haut Aller en bas
BOBI

avatar

Nombre de messages : 4518
Pts Actifs/Pertinence : 7258
Réputation : 84
Date d'inscription : 21/04/2009
Age : 34
Localisation : Là où tu l'attend pas...

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Mer 29 Sep - 9:59

umag a écrit:

Pour rechercher un effet sur la congestion, te prend pas la tête: Un coup ou tu as de l'argent en plus, test un produit "coktail" style no xplode NT, no shot gun, massacra II etc....
Très important d'y prendre au moins 2 h après ton dernier repas pour que le produit ne soit pas ralenti paar la digestion.

Les produits coktail ont l'avantage d'avoir de l'arginine sous différentes formes et d'autres produits qui améliorent son efficacité.

Mouais les boosters de NO je suis pas convaincu.. J ai tellement entendu d' effets indésirables dessus (nosée, palpitations, maux de tête..). Pis c est bourré de créatine ces trucs, don au final ça te fait bouffer de la créa à l année, et c'est pas ce que je veut. Moi je cherche plutôt à varier les plaisirs et sensations. C est pour ça que j ai tenté l arginine Akg seule, pour arrêter la créa, qui n est pas spectaculaire non plus cela dit au passage. On m a dit qu' arginine+glutamine pris ensemble améliorerait la congestion? Qu' en pensez vous?

Sinon pour les boosters de NO j ai pas mal d' échantillons à la maison, recupèrés
lors de fibo de l an passé : hot Blood et Attack
de chez SCitec Nutrition et deux ou 3 sachets d' un truc de chez San Nutrition? As tu des échos sur ces pdts?

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
MetzgerMeister

avatar

Nombre de messages : 4159
Pts Actifs/Pertinence : 6012
Réputation : 87
Date d'inscription : 06/03/2009
Age : 29
Localisation : Belgique, Liège

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Mer 29 Sep - 11:49

BOBI a écrit:
MetzgerMeister a écrit:


Tu prends quelle dose et quand toi de BCAA ?

7g le matin à jeun + 5g de gluta tt de suite au saut du lit et 7g juste avant le training dans le vestiaire. Mais là c est pdt ma PDM, pdt la séche j augmenterais les doses.


Ok yep
A mon avis à partir du mois prochain j'augmenterais légèrement mes doses mois ( 3 grammes au lever, 3 en pré training et 6 en post ) et rajouterais la glutamine. Vu que j'aurais enfin un vrai salaire je pourrais me le permettre enfin tournicoti

( Ils sont dosés à combien au 10 grammes toi tes BCAA ? ( dsl pour toutes mes questions stupides angel ) )
Revenir en haut Aller en bas
BOBI

avatar

Nombre de messages : 4518
Pts Actifs/Pertinence : 7258
Réputation : 84
Date d'inscription : 21/04/2009
Age : 34
Localisation : Là où tu l'attend pas...

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Mer 29 Sep - 12:56

Je te dit ça ce soir quand j aurais le pot sous la main. Mais sur le pot que j avais avant y avait de la gluta en + dedans; ils étaient terribles mais très cher. Mais là de tête c est le ratio habituel qui est je crois 2.1.1. A confirmer.

J espères que le fait de parler de bcaa sur le topic de l arginine ne fera pas oublier aux gens que ma premiére demande concerne bien l arginine!
Revenir en haut Aller en bas
BOBI

avatar

Nombre de messages : 4518
Pts Actifs/Pertinence : 7258
Réputation : 84
Date d'inscription : 21/04/2009
Age : 34
Localisation : Là où tu l'attend pas...

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Mer 29 Sep - 19:37

M&M'S, comme on s'éloigne du sujet je te répond dans le topic approprié Arrow

http://www.muscupassion.com/supplementation-f4/calculer-les-bcaa-t4439.htm?highlight=bcaa
Revenir en haut Aller en bas
umag

avatar

Nombre de messages : 1340
Pts Actifs/Pertinence : 2041
Réputation : 10
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Mer 29 Sep - 19:40

Hot blood et attack très bof bof. Après on est tous différent, mais généralement pas un gros retour sur ce produit.

Après ce genre de produit, c'est clair c'est en cure.
Revenir en haut Aller en bas
BOBI

avatar

Nombre de messages : 4518
Pts Actifs/Pertinence : 7258
Réputation : 84
Date d'inscription : 21/04/2009
Age : 34
Localisation : Là où tu l'attend pas...

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Mer 29 Sep - 19:48

Merci pour la réponse UMAG, j'attendais ton avis de professionnel! Tu recommandes lesquels toi du coup?

Mais Hot Blood et Attack t'as testé personnellement?

Sinon j'ai des échantillons de "FIERCE, heart of lion" de chez SAN Nutrition.

Ca vaut les coup que je les testes tt mes échantillons? Ca fait un an que je les ai et j'ai jamais osé encore.

Sinon j'ai demandé des échantillons de Labrada Supercharge sur le site où je commande habituellement, j'attend la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
glutimus

avatar

Nombre de messages : 2764
Pts Actifs/Pertinence : 4215
Réputation : 60
Date d'inscription : 08/07/2008
Age : 34
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Jeu 30 Sep - 0:03

Les produits San en général sont plutôt efficaces. Moi je réagis quasiment à aucune supplémentation (créatine=0, arginine=0, caféine=0, Supercharge=0...) et le Fierce avait bien fonctionné, ça me donne envie d'en reprendre ^^

Sinon pour l'arginine pas mieux que de simples amandes, ça donne de bons résultats et ça à l'avantage d'apporter des acides gras, de la prot'... Bref idéal pour les collations avec quelques BCAA.

Revenir en haut Aller en bas
Hathielle

avatar

Nombre de messages : 831
Pts Actifs/Pertinence : 1595
Réputation : 91
Date d'inscription : 28/12/2008
Age : 28

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Jeu 30 Sep - 1:01

J'ai testé Hot blood et honnêtement aucun effet, je le déconseille. Je n'ai eu ni un boost d'énergie, ni une amélioration de la congestion.
Revenir en haut Aller en bas
BOBI

avatar

Nombre de messages : 4518
Pts Actifs/Pertinence : 7258
Réputation : 84
Date d'inscription : 21/04/2009
Age : 34
Localisation : Là où tu l'attend pas...

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Jeu 30 Sep - 9:42

Yes!! Enfin des gens qui donnent leur avis. Merci les gars woohoo

J ai cru que y avais plus que la rubrique news qui existait...

Glutimus, quels effet tu ressens avec le San? As tu eu des effets indésirables?

Hathielle, merci pour ton avis sur Hotblood. Ça confirme les dires d'Umag. Tu utilises quoi toi?
Revenir en haut Aller en bas
glutimus

avatar

Nombre de messages : 2764
Pts Actifs/Pertinence : 4215
Réputation : 60
Date d'inscription : 08/07/2008
Age : 34
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Jeu 30 Sep - 14:40

Le Fierce ça m'a permis de m'entrainer avec un peu plus d'intensité plus longtemps et un petit plus sur la congestion.
Revenir en haut Aller en bas
Hathielle

avatar

Nombre de messages : 831
Pts Actifs/Pertinence : 1595
Réputation : 91
Date d'inscription : 28/12/2008
Age : 28

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Jeu 30 Sep - 20:08

BOBI a écrit:


Hathielle, merci pour ton avis sur Hotblood. Ça confirme les dires d'Umag. Tu utilises quoi toi?

J'utilise plus rien niveau booster de NO. Mon premier booster de NO c'était le No-xplode au début c'était super patate d'enfer, congestion impressionnante mais après les effets se sont estomper et j'ai eu beaucoup mal au ventre quand je le prenais donc j'ai arrêté de le prendre. Après on m'avait conseillé le v12 de San, j'ai eu un (léger) boost en énergie mais niveau congestion rien d'inhabituel. Puis, le Hot blood, ou le truc totalement inefficace pour moi, ni congestion, ni énergie ce coup ci. Aux US, beaucoup d'avis favorables pour le produit jack3d, après j'ai pas pu mettre la main dessus donc je peux pas te donner un avis mais si jamais ta le temps regarde un oeil sur les avis de ce produit !
Revenir en haut Aller en bas
ça

avatar

Nombre de messages : 316
Pts Actifs/Pertinence : 382
Réputation : 2
Date d'inscription : 22/10/2009
Age : 29
Localisation : Sous ton lit

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Jeu 30 Sep - 20:46

Moi j'ai essayer no xplode assez bien pour la patate congestion a en craquer les habits mais mal de ventre également durant l'entrainement. Sur une cure de 1 mois j'ai ressenti les effet sur 2 semaines aprés c'étais moin sa...

Hot blood j'ai eu un écantillon et j'aime bien le gout sinon rien lol.

On m'a parler de supercharge de labrada si tu connais qui a bonne réputation.
Revenir en haut Aller en bas
glutimus

avatar

Nombre de messages : 2764
Pts Actifs/Pertinence : 4215
Réputation : 60
Date d'inscription : 08/07/2008
Age : 34
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Jeu 30 Sep - 22:27

Moi le supercharge me faisait baisser en performances, assez étrange... (pris sur une période de 2 mois, donc pas lié à une méforme passagère)

Le Jack3d a effectivement bonne réputation, trouvable sur bodybuilding.com par exemple et vu la parité $/€ c'est le bon moment pour commander. (ça arrive en 1 semaine et les frais de port sont pas prohibitifs de mémoire)
Revenir en haut Aller en bas
BOBI

avatar

Nombre de messages : 4518
Pts Actifs/Pertinence : 7258
Réputation : 84
Date d'inscription : 21/04/2009
Age : 34
Localisation : Là où tu l'attend pas...

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Jeu 30 Sep - 23:16

Salut les gars. Merci pour tous pour vos précieux avis chapeau

Plusieurs d'entre vous parle du Jack3d... J'en prend bonne note. Mais je me souviens d'un débat houleux concernant ce pdt qui a eu lieu ici Arrow

http://www.muscupassion.com/supplementation-f4/jack3d-t4704.htm

Z'aviez pas lu?

Glutimus, c'est bizarre pour Supercharge, c'est le plus réputé avec Schock Therapy et Superpump... Comme quoi ces pdts c'est vraiment aléatoire. Certains disent : "c'est génial sensations de fou", et d'autres "rien du tt". Comme quoi on réagit tous différemment euh

Tu vois par contre sur San j'aurais pas miser un copec pourtant roule Mais tu m'a bien motivé à essayer mes echantillons en tout cas.

Hathielle et Ca, je crois que vous êtes les seuls avec Chrsito qui m'ont dit que le NO EXPLODE de BSN marchait bien.
Généralement BSN ce fait lincher. Pourtant ils ont de belles hotesses Laughing

Bah pour l'instant je vais attendre un peu avant d'investir, parce que ça coûte bien cher ces conneries et on est jamais sur à 100% du résultat. Donc je vais essayer de récolter le max d’échantillons.

Sinon pour mon arginine AKG, feedback du jour : j'ai pris 5 gélules 45 min avant le training (je crevais la dalle, l'estomac grognais), ben je dois dire que là j'ai ressenti un bon truc. Ca pulsait bien, grosse patate, je me suis arraché sur ma séance épaules/triceps, je suis rétamé là.

Allez hop un bon pavé à lire avant de dormir


diable
Revenir en haut Aller en bas
glutimus

avatar

Nombre de messages : 2764
Pts Actifs/Pertinence : 4215
Réputation : 60
Date d'inscription : 08/07/2008
Age : 34
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Jeu 30 Sep - 23:23

Ah et en fait le meilleur truc que je faisais en prise de masse c'est mon propre Booster de NO.

Je faisais un Shake que je prenais tout au long du training dans lequel je mettais des gellules d'arginine, de la créatine, de la glutamine, de la whey, du sirop genre teisseire et j'ai jamais autant pumpé!!!

Je ne le fais plus parceque je ne fais plus de prise de masse, parceque j'en ai marre d'avoir toujours un peu de bidou sur les abdos ^^
Revenir en haut Aller en bas
BOBI

avatar

Nombre de messages : 4518
Pts Actifs/Pertinence : 7258
Réputation : 84
Date d'inscription : 21/04/2009
Age : 34
Localisation : Là où tu l'attend pas...

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Jeu 30 Sep - 23:27

Tu te fais un shake avec des suppléments qui ne te font aucun effets?
Revenir en haut Aller en bas
Hathielle

avatar

Nombre de messages : 831
Pts Actifs/Pertinence : 1595
Réputation : 91
Date d'inscription : 28/12/2008
Age : 28

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Jeu 30 Sep - 23:32

Oui BOBI, c'est vrai qu'il y avait eu un débat concernant la légalité des ingrédients du produit jack3d mais ce débat n'a pas lieu d'être car les ingrédients sont légaux. (cf post de LEECH et thejpman dans le topic en cause et le fait que le produit soit librement distribué en France contrairement à certains autres produits).

Oui le NO Xplode a bien marché mais seulement au début ! C'est au bout de 2 semaines que j'ai senti les effets indésirables comme Ca et les effets bénéfiques devenir quasi inexistants..

Pour moi les booster de NO c'est pas vraiment LE supplément à avoir, whey + bcaa + diète et entrainement qui suivent et c'est bon ! :) Mais si jamais tu as assez d'argent pour t'en procurer teste n'hésite pas mais renseigne toi bien à l'avance sur lequel tu vas prendre pour éviter les mauvaises surprises !
Revenir en haut Aller en bas
BOBI

avatar

Nombre de messages : 4518
Pts Actifs/Pertinence : 7258
Réputation : 84
Date d'inscription : 21/04/2009
Age : 34
Localisation : Là où tu l'attend pas...

MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   Jeu 30 Sep - 23:46

Hathielle a écrit:
Oui BOBI, c'est vrai qu'il y avait eu un débat concernant la légalité des ingrédients du produit jack3d mais ce débat n'a pas lieu d'être car les ingrédients sont légaux. (cf post de LEECH et thejpman dans le topic en cause et le fait que le produit soit librement distribué en France contrairement à certains autres produits).

Oui oui ça je l'avais bien compris, je voulais juste vous dire qu'on avais déjà parlé de ce pdt..

Hathielle a écrit:

Oui le NO Xplode a bien marché mais seulement au début ! C'est au bout de 2 semaines que j'ai senti les effets indésirables comme Ca et les effets bénéfiques devenir quasi inexistants..

Je pense que si j'investi ça sera surement pas chez eux. Merci pour ton avis.


Hathielle a écrit:

Pour moi les booster de NO c'est pas vraiment LE supplément à avoir, whey + bcaa + diète et entrainement qui suivent et c'est bon ! :) Mais si jamais tu as assez d'argent pour t'en procurer teste n'hésite pas mais renseigne toi bien à l'avance sur lequel tu vas prendre pour éviter les mauvaises surprises !

Ouais je sais que y'a pas besoin de tt ça... Mais ça m'attire je sais pas pourquoi... C'est plus fort que moi! Surement les pubs à la con Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arginine et le monoxyde d'azote   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'arginine et le monoxyde d'azote

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Monoxyde d'azote
» BCAA / ARGININE / CARDIO et fonte musculaire
» More Sharing ServicesPartager Imprimer Icone Le monoxyde de carbone tue, pensez-y à l’aube de la prochaine saison estivale
» Marquage au fer ou a l'azote
» Cédric Mcmillan Champion national US 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MuscuPassion - Le Forum de musculation depuis 2007 :: ENTRAINEMENT ,NUTRITION ET SUPPLEMENTATION :: SUPPLEMENTATION-
Booster testosterone Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit
<