MuscuPassion - Le Forum de musculation depuis 2007

Retrouvez toute l'information des passionnés de muscu sur un forum libre. Partage des programmes, conseils entre les membres et convivialité.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
zzk31

avatar

Nombre de messages : 11022
Pts Actifs/Pertinence : 13185
Réputation : 148
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 37
Localisation : tout proche de la folie !

MessageSujet: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 3:27

bon je me suis dit ya un truc qui cloche dans ma rubrique scratch mais quoi Rolling Eyes ..............ben oui ya pas encore de topic sur bruce lee affraid affraid affraid angel


hé ben voila correction maintenant y en aura un et un bon Very Happy

le sommaire mit a jour au fur et a mesure :

page 1 :

longue serie photos + biographie + filmographie partielle + projet bruce lee + corp et mental d'acier

page 2 :

interview par pierre burton + divers shopping + 5 film de legende raconter+
bruce par linda + sa mort + le jeet kune do + filmographie +
complete + couverture de magasines


page 3 :

quelque citation + Le tao du Kung-fu + photos noir et blanc + bruce par ces amie et celebriter + la poesie ou les poéme de bruce lee + Bruce Lee à Hollywood
+ dessin et caricature + wallpaper

page4 :

petite video d'archives tres courtes + attaque au poing , prendre l'initiative




je commance par sa biographie

biographie : 😉




Le 27 Novembre 1940 vers 7 heures du matin au Jackson Street Hospital en plein coeur de Chinatown à San Francisco Grace Lee, une jeune eurasienne native de Shanghai met au monde son quatrième enfant, c'est un garçon. Son mari Lee Hoi Chuen, une star de la compagnie d'Opéra cantonais de Hong-Kong se trouve actuellement en tournée dans l'Est des Etats-Unis. Elle nomme son fils Lee Jun Fan, c'est une in firmière qui, pour américaniser un peu le patronyme de l'enfant suggéra le prénom de Bruce.
A l'age de six ans il est remarqué par un metteur en scène ami de son père qui lui confie son premier rôle au cinema, dansThe birth of mankind ce fut le coup d'envoi de la carrière enfantine de Bruce Lee. Ce premier rôle fixa le personnage que Bruce allait interpréter de film en film: un petit dur, obligé de vivre en marge de la loi. Durant les douzes années qui suivirent, le jeune garçon allait passer ses vacances à tourner une vingtaine de longs métrages chinois.



A l'école Bruce Lee se battait trés souvent , il ne refusait jamais un défi. Vers l'âge de treize ans, ses parents l'inscrivirent dans un collège catholique assez huppé: Saint-François Xavier. Là,
il fit face à deux groupes:ceux qui l'admiraient et ceux qui voulaient le défier .Au cours d'une bagarre avec un jeune pratiquant de Kung Fu, Bruce fut presque mis KO. Il rentra chez lui furieux. Ce jour là, il annonça à sa mère qu'il voulait apprendre le Kung Fu afin de pouvoir se défendre. Bruce par l'intermédiaire d'un ami fut présenté au grand maitre de Wing Chun: Yip Man, qui l'accepta comme élève. Bruce s'entrainait six fois par semaine si bien que les autres élèves de Yip Man commençaient à se plaindre de lui, car il progressait trop vite. Il les ridiculisait littéralement. Bruce respectait Yip Man et ses principaux instructeurs pour leur qualité de combattant, mais il refusait de se plier aux désirs des anciens.
Début 1958, sur les instances du prêtre Frère Edward, Bruce accepta de défendre les couleurs de Saint-François Xavier au cours d'un tournoi de boxe anglaise inter-collèges . Le jour du tournoi Bruce élimina trois adversaires par KO au premier round. Mais en finale il affrontait le champion des trois années précédentes. Apré avoir été mis en difficulté dans les premières secondes à cause de son inexpèrience, il reprit la situation en main, et utilisant des techniques Wing Chun adaptées, obtint une victoire par KO au troisième round.





En 1959 et ayant obtenu la majorité, Bruce embarque sur un cargo avec 100 dollars en poche pour retourner en Amérique afin d'acquérir la nationalité américaine et poursuivre ses études. Il débarque à San Francisco. Quelques mois plus tard, il migre à Seattle, dans le nord ouest des Etats Unis, où il poursuivra ses études pour obtenir l'équivalent du bac.
Pour subvenir à ses besoins, il trouve une place de serveur, la nuit, dans un restaurant chinois.
C'est à cette époque qu'il commence à remettre en cause les Arts martiaux traditionnels et cherche à éliminer les coups les moins efficaces pour ne garder que ceux utilisables en combat de rue. Finallement Bruce obtint l'équivalent du bac s'inscrit aux cours de philosophie de l'université de Washington. Il quitte le restaurant et commence à enseigner le Kung-Fu, il ouvre d'ailleurs une école avec son ami Takauki Kimaura: l'institut Jun Fan Gung Fu.





En 1964 Bruce Lee se marit avec une jeune étudiante d'origine suédoise: Linda Emery. Linda était une femme équilibrée qui pouvait contrebalancer le caractère violent de son mari en lui donnant l'attention constante que son formidable égo réclamait, en lui apportant son soutien dans les moments difficiles.Il eut deux enfants: Brandon et Shannon Lee.
A cette époque, le Kung Fu est enseigné uniquement par des chinois à d'autres chinois. Un jour Bruce Lee vit débarquer dans son école un groupe de professeurs chinois venu le défier: si Bruce perdait le combat il devrait soit fermer son école, soit cesser d'enseigner à des blancs. Bruce furieux accepta le défi et pris le dessus sur son adversaire au bout d'une minute. Plus jamais la communauté chinoise de San Francisco ne s'attaqua à Bruce Lee !.



Un peu plus tard le petit dragon entreprend de mieux faire connaitre le Kung Fu aux américains, il se produit dans différents tournois d'arts martiaux de la côte ouest. C'est à cette occasion qu'il va être remarqué par des producteurs d'Hollywood au tournoi de Long Beach. Il auditionna pour jouer le rôle de Kato dans la série le frelon vert, mais aprés les trentes épisodes les producteurs ne firent guère appel à son talent et il du se contenter d'apparitions dans les feuilletons: l'homme de fer et blondie. Il travailla notamment avec Sharon Tate et Dean Martin.Bruce n'avait pas pu pénétré Hollywood c'est Hollywood qui vint à lui: Steve Mac queen, James Coburn, James Garner et le réalisateur Roman Polanski prirent des cours avec lui.
Grâce à cela il obtint un contrat à la MGM pour être la vedette de Marlow, il joua aussi dans les épisodes écrits pour lui de Longstreet .




Mais en 1970, un jour contrairement à ses habitudes omit de s'échauffer avant d'attaquer sa séance quotidienne de musculation et s'endommagea de façon irrémédiable le nerf de la quatrième vertèbre sacrée. Il dut rester au lit pendant trois mois et rester à la maison les trois suivant, pouvant à peine se déplacer.Bruce profita de cette pèriode d'inactivité pour rédiger les fondements du concept du tao jeet kune do:celui-ci prône l'absence de forme comme forme, ce qui lui permet d'admettre toutes les formes en refusant la stylisation et ainsi s'harmonise avec tous les styles.
Bien que ses mèdecins lui duirent qu'il ne donnerait plus jamais un coup de pied de sa vie, il reprit petit à petit l'entrainement et retrouva son niveau d'antan. Quand à la douleur il décida de faire comme si elle n'existait pas, bien qu'il eu mal au dos jusqu'à la fin de sa vie.
Bruce retourna ensuite à Hong Kong pour tourner trois films qui batirent successivement tous les records d'audience: Big Boss, La fureur de vaincre , et La fureur du dragon
Dans tous les James Bond et même dans Marlowe les noirs les asiatiques ou les arabes incarnent toujours des adversaires diaboliques que le héros, générallement blanc et américain extermine afin que la morale triomphe. Avec la fureur de dragon , le message que Lee avait adressé aux chinois dans la fureur de vaincre s'étend à tout le tiers monde. L'impérialisme américain véhiculé par leurs films d'action vole en éclats. Et des ghettos de New York à Taiwan, de l'Afrique à l'Amérique du sud, le public ne s'y trompe pas, qui voue à Bruce un véritable culte.
Aprés la sortie de la fureur du dragon les offres affluent Bruce et sa société de production la concorde en retient une celle de la Warner: Opération Dragon qui s'adresse principalement au public occidental. Bruce Lee arrête la production du jeu de la mort et se consacre pleinement à ce qui sera son dernier film. Il sortit en 1973 et fut énorme succés en Occident mais la public asiatique se mentra plus réservé car ils trouvaient que le petit dragon s'était rabaissé au rang de simple champion de Kung Fu dans une superproduction américaine.





Le 20 Juillet 1973 Bruce Lee accompagné de Raymond Chow discutent chez l'actrice Taiwanaise Betty Ting Pei du prochain film qu'ils allaient tourner ensemble. Bruce se plaint de violent maux de tête il prend un cachet à base d'Equigésic et part s'allonger, Betty voyant qu'il ne se lève pas tente de le réveiller en vain, il sera envoyé à l'hopital, les mèdecins tentèrent de le sortir du coma en lui insufflant de l'oxygène et par massage cardiaque mais Bruce Lee décèdera quelques minutes plus tard. Il a eu droit à deux cérémonies funèbres une à Hong Kong qui rassembla plus de vingt milles personnes et l'autre à Seattle.
Bruce est enterré à Seattle au cimetière de Lake View à côté de son fils Brandon Lee.






Suivant la volonté de Bruce Linda conclut le service funèbre par un verset de "When i die", le grand succés du groupe Blood Sweat and Tears: "et lorsque je serais mort et loin, il y aura toujours la naissance d'un enfant dans ce monde pour prendre le relais...". (cliquez sur la photo pour écouter la chanson).


Dernière édition par zzk31 le Mer 30 Juil - 2:08, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
zzk31

avatar

Nombre de messages : 11022
Pts Actifs/Pertinence : 13185
Réputation : 148
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 37
Localisation : tout proche de la folie !

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 3:28

une longue série de photos Very Happy






















Dernière édition par zzk31 le Mar 29 Juil - 3:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
zzk31

avatar

Nombre de messages : 11022
Pts Actifs/Pertinence : 13185
Réputation : 148
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 37
Localisation : tout proche de la folie !

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 3:29













Revenir en haut Aller en bas
zzk31

avatar

Nombre de messages : 11022
Pts Actifs/Pertinence : 13185
Réputation : 148
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 37
Localisation : tout proche de la folie !

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 3:30



















Revenir en haut Aller en bas
zzk31

avatar

Nombre de messages : 11022
Pts Actifs/Pertinence : 13185
Réputation : 148
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 37
Localisation : tout proche de la folie !

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 3:30















Revenir en haut Aller en bas
zzk31

avatar

Nombre de messages : 11022
Pts Actifs/Pertinence : 13185
Réputation : 148
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 37
Localisation : tout proche de la folie !

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 3:32





















Revenir en haut Aller en bas
zzk31

avatar

Nombre de messages : 11022
Pts Actifs/Pertinence : 13185
Réputation : 148
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 37
Localisation : tout proche de la folie !

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 3:33



















Revenir en haut Aller en bas
zzk31

avatar

Nombre de messages : 11022
Pts Actifs/Pertinence : 13185
Réputation : 148
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 37
Localisation : tout proche de la folie !

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 3:34











Revenir en haut Aller en bas
zzk31

avatar

Nombre de messages : 11022
Pts Actifs/Pertinence : 13185
Réputation : 148
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 37
Localisation : tout proche de la folie !

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 3:35













Revenir en haut Aller en bas
zzk31

avatar

Nombre de messages : 11022
Pts Actifs/Pertinence : 13185
Réputation : 148
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 37
Localisation : tout proche de la folie !

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 3:38















Revenir en haut Aller en bas
zzk31

avatar

Nombre de messages : 11022
Pts Actifs/Pertinence : 13185
Réputation : 148
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 37
Localisation : tout proche de la folie !

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 3:39

sa filmographie Cool



longstreet :




Bruce Lee tourna dans la série Longstreet où il obtint un rôle sur mesure, écrit pour lui par son ami et élève: le scénariste Stirling Silliphant. Le premier épisode s'intitulait: "The way of the intercepting fist" (la voie du poingt qui intercepte) qui est la transcription du nom de l'art martial crée par Bruce Lee: le Jeet Kune Do.


marlowe :




Un film de Paul Bogart, produit par Metro-Goldwyn-Mayer. Avec James Garner, Gayle Hunnicut et Bruce Lee. Dans le film, Bruce n'a qu'un petit rôle : il interprète un garde du corps chargé de terroriser le privé Philippe Marlowe, joué par James Garner. A la fin du film, Bruce meurt au cours d'un duel avec Garner. "Marlowe" reste le premier film tourné aux USA par Bruce Lee. Sorti en 1969, ce fut un échec commercial, ce qui n'empêche pas MGM de le ressortir.


big boss :




Tourné en 1971 Big Boss fut le premier film où Bruce Lee occupait le rôle principal. A l'origine, ce rôle devait être joué par un autre acteur, James Tien. Mais le premier metteur en scène fut renvoyé pour dépassement de budjet et remplaçé par un vieux pro, Lo Wei. Ce dernier modifia le scénario et décida de donner le rôle principal à Bruce Lee. Son choix devait par la suite s'averer tout à fait judicieux: le film fut projeté pour la première fois le 31 octobre 1971 à Hong Kong. Il battit tous les records jamais atteintsau box office et fit de Bruce Lee une véritable star


la fureur de vaincre :



Dans ce film, Bruce joue le rôle de Chen Chen, un pratiquant de kung fu dont le maitre à été empoisonné par les membres d'une école japonaise d'arts martiaux, et qui vient chercher vengeance. Le scénario est basé sur la mort du maître Huo Yuan Chia, qui fut empoisonné par les Japonais en 1909.
Avec la Fureur de vaincre, Bruce va connaitre un succés sans précédent. Le film pulvérise tous les records en Asie. Bruce Lee prend une autre dimension: celui qui rend aux chinois, longtemps colonisés, leur dignité d'hommes.


la fureur du dragon :



Tourné en 1972, La Fureur du Dragon fut le premier film écrit, produit et réalisé par Bruce Lee. Une partie du tournage eut lieu à Rome, en Italie. Pour la première fois, Bruce Lee montrait l'utilisation de deux nunchakus à l'écran. Le duel - désormais classique - entre Bruce et Chuck Norris fut tourné dans les studios de la Golden Harvest. Des photos furent prisent au Colisée de Rome, sous tous les angles, et furent utilisées pour faire une maquette à Hong Kong.
Le film sortit le premier jour de l'année 1973 et battit tous les records enregistrés par son film précédent


le jeu de la mort :




Ce film a bien failli ne pas sortir en salle. En effet, Bruce Lee est mort avant la fin du tournage et a été remplacé pour certaines scènes par un autre acteur afin de finir les plans qui n'avait pas été filmés. Le film en lui même est un monument du genre. Les scènes de combat sont très travaillées et précises. Après Chuck Norris dans la fureur du dragon, c'est Kareem Abdul-Jabbar l'un des meilleurs basketteur de tous les temps et ses 2.19 mètres qui est au casting du film. Le combat est d'anthologie et clôt le film en beauté.


operation dragon :



Avec Opération Dragon, coproduit par la Warner, Hollywood débarque à Hong Kong pour la toute première fois. Bruce Lee fut soumis à une énorme tension durant le tournage, il dirigeait lui-même toutes les scènes de combat.
Cruelle ironie du sort: Bruce Lee mourut le 20 juillet 1973, un mois avant la première d'Opération Dragon.
Revenir en haut Aller en bas
zzk31

avatar

Nombre de messages : 11022
Pts Actifs/Pertinence : 13185
Réputation : 148
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 37
Localisation : tout proche de la folie !

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 3:40

les projet de bruce lee Very Happy


Aprés le succés de "Big Boss" et de "la Fureur de Vaincre", les projets
et les propositions ne manquaient pas. En 1972, juste aprés "la Fureur
du Dragon", le producteur Carlo Ponti proposa à Bruce de tourner avec sa
femme, la célèbre Sophia Loren. La Metro Goldwin Mayer lui proposa un
film avec Elvis Presley, qui à l'époque était un fervent adepte du Karaté
et qui avait pour professeur Ed Parker, le même qui invita Bruce et le
filma au grand tournoi des arts martiaux de Long Beach en 1964, huit ans
plus tôt. Le décés de Bruce Lee obligea la MGM à abandonner le projet.
Bruce voulait tourner sous la direction de son ami et élève Roman Polanski,
mais le projet n'aboutit jamais surtout avec la fin tragique de Sharon Tate
la femme de Polanski.



En 1969 Bruce commence l'écriture de "la flûte silencieuse" et propose à
James Coburn, son ami et aussi élève, de le tourner avec lui. La Warner est
d'accord mais à condition que le film soit tourné en Inde, où ils ont des
fonds bloqués. Bruce et James partiront trois semaines en Inde pour les
repérages, c'est d'ailleurs lors de ce voyage que Bruce retiendra l'idée des
pagodes pour les utiliser trois ans plus tard dans "le Jeu de la Mort". Au
retour, James Coburn refuse et le projet tombe à l'eau. Mais le scénario de
Bruce sera repris en 1978 sous le titre "le cercle de feu/Circle of iron"et
sera réalisé par Richard Moore avec pour acteurs David Carradine dans le rôle
de Bruce(décidément il lui pique souvent sa place, mais il ne le remplace pas,
eh oui, là c'est plus difficile), et aussi Roddy Mc Dowall. Le film est fina-
lement tourné en Israel et non pas en Inde. Ce sera et l'on s'en doute un bide
énorme, normal, il manque quelqu'un non?



On parlait même à l'époque (1972), de la rencontre du siècle: Bruce Lee contre
Mohammed Ali. Les deux hommes se seraient rencontrés sur un ring. Bruce Lee dé
cède trop tôt, ne pouvant pas relever le défi. Mais trois ans plus tard Mohammed
Ali rencontrera un japonais catcheur-karatéka du nom de Hinoki.
Toujours en 1972, le troisième film que la Golden Harvest proposait à Bruce,"The
Yellow Faced Tiger", et qu'il refusa pour la simple raison qu'il ne voulait plus
tourner avec Lo Wei. Le projet des Shaw Brothers pour le film "Les sept fils du
Dragon de Jade" et que Bruce refusa aussi, n'arrivant pas à trouver un terrain
d'entente avec les producteurs sur le contrat.



La série "Kung Fu/the Warrior", que la Warner lui refusa, pour lui préférer David
Carradine, alors qu'ils iront le chercher deux ans plus tard pour le film
"Opération Dragon". Bruce voulait faire une suite aux aventures de Tang Lung,
personnage de "la Fureur du Dragon", à travers d'autres histoires et dans un pays
différent à chaque film.



dragon warrior un nouveau film 3d :



Un producteur de cinéma sud-coréen a décidé de ressusciter
le petit Dragon grâce à la technologie numérique. ShinCine
Films (Samsung) souhaite utiliser ce qui se fait de mieux
en matière d'images de synthèse afin "d'inclure" Bruce Lee
dans un nouveau film au budget de 50 millions de Dollars
intitulé "Dragon Warrior". La voix de Bruce Lee sera recréée
par ordinateur et la technologie permettra de le faire jouer
et combattre face à des adversaires bien réels. Plusieurs
scénaristes rédigent actuellement un scénario du film qui
devrait être prêt d'ici trois ans. La société coréenne a
obtenu l'accord de la veuve de Bruce Lee, Linda Lee
Cadwell, et sa fille Shanon Lee.
Revenir en haut Aller en bas
zzk31

avatar

Nombre de messages : 11022
Pts Actifs/Pertinence : 13185
Réputation : 148
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 37
Localisation : tout proche de la folie !

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 3:41

un corp et un mental d'acier !!!


Bruce s'impose une discipline de fer pour obtenir un contrôle total de lui-même. Levé à 7 heures,
il s'entraîne 7 jours par semaine: course, musculation et étude du combat




Bruce Lee s'entraine sept jours par semaine, il se lève à sept heures et couvre de quatre à dix kilomètres de footing, faisant alterner des parcours d'endurance et des sprints. Il estime que la
course est le meilleur exercice pour garder la forme. Puis Bruce pratique la musculation, la boxe
et l'entrainement au sac de frappe.

Pour conserver à ses membres leur dureté, il ne se sépare jamais d'un mannequin de bois d'en-
viron deux mètres de haut, surnommé Boddhidharma. Ce mannequin porte deux bras en bois
autour du cou et un autre à la taille. Il est aussi muni d'une jambe en métal qui peut pivoter au-
tour du tronc central. C'est un instrument classique en Wing Chun que Lee a modifié à sa façon.

Il possède également différents appareils pour se durcir l'extrémité des doigts, entre autres un petit makiwara. Bruce accorde un soin tout particulier à son régime alimentaire. Il ne prend jamais ni
thé ni café, leur préférant un mélange de jus d'orange et de miel. Il se nourrit d'aliments diététiques.

Une de ses mixtures favorite est un mélange de lait, de protéines en poudre, de banane, de glaces,
de coquilles d'oueufs et de beurre de cacahuètes!



Pour parvenir à dépasser la notion même de style, le Petit Dragon a consacré une partie de sa vie à étudier la plupart des techniques de combat qui existe au monde: plusieurs écoles de Kung Fu, le Judo, le Karaté, la Boxe Anglaise, la Savate, la Boxe Thaï, la Lutte, l'escrime philippine, le Taekwondo... Dans sa villa de Los Angeles, Bruce avait l'habitude de suivre à la télévision les grands combats de Boxe ou de Lutte.

Il analysait chaque mouvement, répertoriait les différentes techniques et prenait des notes. Au bout de quelques années, il était capable, avant même qu'un boxeur amorce un mouvement, de prévoir avec exactitude le coup qu'il fallait porter. A Hong-Kong, Bruce possédait une des bibliothèques les plus riches au monde en ouvrage d'Arts martiaux. Elle comprenait des centaines de titres en chinois et en anglais, traitant de milliers de techniques différentes



En dehors de son travail, Lee aimait s'isoler dans son bureau pour consulter sa documentation. Il y découvrait des coups, les testait seul ou avec des amis pratiquants et, s'il les jugeait efficaces, les introduisait dans son art, qui s'enrichissait ainsi constamment.

Bruce ne craignait pas d'intégrer à son système des éléments extèrieurs aux Arts martiaux: ainsi la musique l'inspirait beaucoup et l'aidait à découvrir de nouveaux déplacements.

Bruce estimait que la course à pied était le meilleur exercice pour garder la forme. Mais il pratiquait aussi le vélo d'appartement, trés utile pour le cardio-training.



Outre le mannequin de bois, Bruce Lee utilisait différents sacs de frappe pour travailler la vitesse, la puissance, la précision. Il avait aussi adopté le speed-bag (sac léger pour travailler la vitesse des poings), instrument classique de la boxe anglaise.
Revenir en haut Aller en bas
zzk31

avatar

Nombre de messages : 11022
Pts Actifs/Pertinence : 13185
Réputation : 148
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 37
Localisation : tout proche de la folie !

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 3:44

voila pour commencer je vous laisse le temps de digérer tous sa et je continurai le boulot plus tard , j'ai encore plein d'article et de photos pour tous les fan n'esiter pas a participer Wink
Revenir en haut Aller en bas
balloche

avatar

Nombre de messages : 136
Pts Actifs/Pertinence : 85
Réputation : 5
Date d'inscription : 15/01/2008

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 14:25

t un as mec ^^
Revenir en haut Aller en bas
LEECH

avatar

Nombre de messages : 36686
Pts Actifs/Pertinence : 58221
Réputation : -484
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 104
Localisation : Planète des Elohim ,à une année-lumière de notre système solaire.

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 14:27

zzk31 a écrit:
voila pour commencer je vous laisse le temps de digérer tous sa et je continurai le boulot plus tard

Quoi ,c'est tout ? angel
Super taf mec ...comme d'hab . yep
Revenir en haut Aller en bas
http://www.muscupassion.com
zzk31

avatar

Nombre de messages : 11022
Pts Actifs/Pertinence : 13185
Réputation : 148
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 37
Localisation : tout proche de la folie !

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 14:30

merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
zzk31

avatar

Nombre de messages : 11022
Pts Actifs/Pertinence : 13185
Réputation : 148
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 37
Localisation : tout proche de la folie !

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 14:43

la celebre interview de bruce lee par pierre burton :



Bruce :

Et vous savez, c'est un fichu nom, mon vieux (il se référait à Britt Reid, le nom de l'acteur vedette du frelon vert). A l'époque, à chaque fois que je prononçais ce nom, je le faisait extrêmement consciencieusement. C'est vrai. C'est un autre point intéressant. Mettons, si vous apprenez à parler chinois...

Burton: oui...

Bruce:

Je veux dire...C'est trés...Ce n'est pas difficile d'apprendre à prononcer le mot. La difficulté, elle se trouve derrière le mot, c'est l'expression, ce sont les sentiments qui s'y cachent. C'est comme quand j'arrivais pour la première fois aux Etats-Unis, j'ai regardé le Caucasien, et je n'ai vraiment pas compris s'il était réellement en colère ou s'il faisait semblant, parce que nous avons des façons différentes de réagir. Là est la difficulté, voyez-vous

Burton:

C'est presque comme si vous vous trouviez en face d'un individu d'une autre planète pour lequel un sourire n'a pas la même signification que pour nous. En fait, un sourire n'est pas toujours perçu de la même façon, n'est ce pas?

Bruce : Bien sûr que non.

Burton:

Oui, je viens juste d'y penser. On dit que le secret de votre succés dans ce film, Big Boss, c'est un tel succés ici, cela vous a rendu célèbre du jour au lendemain en Asie-on dit que le secret de votre succés vient de ce que c'est vous qui vous battez. En votre qualité d'expert en arts martiaux chinois, que pensez vous des combats que vous avez vu dans les films avant que vous ne deveniez une star?

Bruce:

Bien, je pense qu'au début, je n'imaginais pas du tout que ma pratique des arts martiaux, passée et présente, me conduirait à cela(là Bruce s'interrompit en riant).

Burton: Je sais.

Bruce:

Mais pour commencer, je dirai que las arts martiaux ont une trés profonde signification dans ma vie, car tout ce qui m'a fait ce que je suis: l'acteur, l'artiste en matière de combats, l'homme, c'est aux arts martiaux que je le dois.

Burton:

Peut être, pour notre public, qui ne sait pas ce que cela signifie, pourriez vous expliquer ce que vous entendez exactement par arts martiaux?

Bruce:

Parfaitement. Les arts martiaux englobent tous les arts de combats tels que le karaté.


Burton: Le judo?

Bruce:

Oui, le judo, le kung fu chinois ou la boxe chinoise, comme vous l'entendez, tout cela, voyez vous, comme l'aïkido, taekwondo, et ainsi de suite. Mais c'est une forme combative de lutte. Je veux dire, ce n'est pas...Certains d'entre eux sont devenus des disciplines sportives. D'autres non, ou pas encore. Ils constituent, par exemple, à frapper l'aine à planter ses doigts dans les yeux de l'adversaire et d'autres choses comme cela.

Burton:

Parlez moi de la grande casse quand vous avez joué dans Longstreet.

Bruce: Ah nous y voilà...

Burton:

Je dois dire à nos lecteurs que Bruce Lee a eu un petit rôle, un rôle secondaire, dans la série de Longstreet, mais qui a eu un énorme effet sur le public. Qu'est ce que c'était?

Bruce:

Bien, vous savez, cet épisode de bien préçis de Longstreet s'intitulait: La voie du poing qui intercepte. A présent, je pense que ce qui a fait son succés, c'est parce que c'était Bruce Lee qui jouait.

Burton: Vous même.

Bruce:

Oui, moi-même. Et ce rôle, je l'ai joué naturellement. J'était "moi". Et c'est grâce à cela que j'ai recueilli de bonnes critiques, comme celle du New York Times, qui a dit:"le chinois, qui s'est montré suffisamment convaincant pour se voir attribuer une série télévisée", et ainsi de suite.

Burton:

Vous souvenez vous de ce qu'a écrit Stirling Silliphant?Les passages majeurs?

bruce: C'est un de mes élèves vous savez!

Burton: Lui aussi?

Bruce: Oui.

Burton:

Vous avez eu tout le monde comme élèves!(Là Bruce rit de plus belle). Mais vous avez écrit, il y avait là quelques lignes qui exprimaient votre philosophie. Je ne sais pas si vous vous en souvenez ou non. Bruce: Oh, je m'en souviens. J'ai dit...

Burton:Allez y.

Bruce: Bon. Daccord.

Burton:Vous parlez à Longstreet, joué par James Franciscus...

Bruce:

J'ai dit:" Fais le vide dans ton esprit. Sois sans forme, sans consistance, comme l'eau. A présent, tu mets de l'eau dans une tasse; elle devient tasse; tu mets de l'eau dans une bouteille elle devient bouteille, tu mets de l'eau dans une théière, elle devient théière. Mais l'eau peut couler, ou elle peut bouillonner. Sois comme l'eau, mon ami."C'est ce que j'avais dit.(Bruce fait encore entendre un petit rire).

Burton:

Je vois. J'ai compris l'idée force qui est derrière. Maintenant, il y a deux choses: la première, c'est qu'il y a de fortes chances que vous obteniez une série télévisée américaine intitulée "le combattant". Là, vous pratiquez les arts martiaux...

Bruce: Oui...

Burton:Dans un cadre western ?

Bruce: ça été l'idée à l'origine.

Burton:Oui.

Bruce:

Maintenant, Paramount, vous savez que j'ai fait Longstreet pour Paramount, Paramount me veut pour une série télévisée. D'autre part, la Warner Brothers me veut aussi pour une autre. Mais les deux me veulent dans une sorte de production modernisée. Ils pensent que la notion de western est cuite, alors que je veux...

Burton:Vous voulez jouer dans le western, n'est ce pas ?

Bruce:

Oui...parce que, comment pouvez vous autrement justifier tous ces coups ety cette violence, si ce n'est dans l'époque de l'ouest. Je veux dire, de nos jours, vous ne pouvez pas flaner dans la rue en frappant, en cognant les gens. Parce que, si vous le faites...(Bruce simule le geste de sortir une arme de sa veste et de tirer).

Burton:Oui.

Bruce:

C'est comme ça je n'ai que faire que vous soyez un brave type vous voyez.

Burton:

Mais c'est vrai aussi dans le théâtre chinois, qui est surtout un théâtre costumé. Là, il y a toujours plein de sang.

Bruce: Oh vous voulez dire ici ?

Burton:Oui.

Bruce:

Bon, malheureusement. J'espère que le film dans lequel je joue expliquera le pourquoi de la violence. Quelle soit juste ou non. Mais malheureusement, les films ici, la plupart d'entre eux, sont faits principalement pour l'amour de la violence. Vous voyez ce que je veux dire: 30 minutes de combat, 50 coups...

Burton:

Je suis sidéré que vous soyez revenu à Hong Kong, à la veille de votre consécration à Hollywood, rempli de succés et soudainement, par la grâce d'un film. Vous devenez une super star, tout le monde vous connait, vous devez changer votre numéro de téléphone, vous êtes assiégé dans la rue. Maintenant, qu'allez vous faire? Pourrez vous mener votre vie dans ces deux mondes? Allez vous devenir une super star ici, ou aux Etats-Unis, ou aux deux endroits?

Bruce:

Bon. Laissez-moi vous dire que, premièrement, le mot "super star" ne me plait vraiment pas et je vais vous dire pourquoi. C'est que ce mot de "star", mon vieux, c'est une illusion. C'est un terme que le public vous donne. Or, c'est en tant qu'acteur que vous devez être jugé. Vous serez trés heureux si quelqu'un vous dit:"Monsieur vous êtes un acteur formidable". C'est beaucoup mieux, croyez moi, qu'être consacré"star"...


Burton:


Mais vous devez admettre que vous êtes une star...Vous n'êtes pas...si vous ne me dites pas ce que vous pensez...

Bruce:

Mais je pense ce que je dis, honnêtement. Oui, j'ai eu un gros succés.

Burton:Oui.


Bruce:


D'accord. Mais j'estime que le mot star est...je ne me considère pas comme une star. Vraiment pas. Il faut me croire quand je dis ça, mon vieux.

Burton:Oui.

Bruce: Je ne le dis pas parce que...

Burton: Où voulez vous en venir ? Revenons à nos moutons.

Bruce: D'accord. (Bruce fait entendre un petit rire).

Burton:

Allez vous rester à Hong-Kong et devenir célèbre, ou allez vous partir aux Etats-Unis et devenir célèbre, ou allez-vous essayer de tirer parti de ces deux possibilités et d'en bénéficier, au mieux pour chacune d'elles ?

Bruce:

Je veux profiter des deux. Parce que, voyez-vous, j'ai déjà réfléchi qu'aux Etats-Unis, il faut montrer les facettes de l'Orient, je veux dire l'Orient véritable.

Burton:C'est sûr qu'Hollywood ne le fait pas !

Bruce:

Vous pouvez le dire, mon vieux ! On montre toujours des silhouettes adipeuses, des nattes, des yeux bridés et tout à l'avenant. Or, j'estime que ce n'est pas du tout ça.

Burton:

Et il vrai que vous avez été le premier, que pour votre premier travail, on vous a fait passer pour le premier fils de Charlie Chan ?

Bruce: Oui, son premier fils, oui. (Les deux hommes rient).

Burton:Ils n'ont pas fait un film ?

Bruce:

Non, non. Ils se proposaient d'en faire un, une nouvelle manière de James Bond à la chinoise.

Burton:Oh, je vois.

Bruce:

A présent, vous savez, le vieux Chan est mort, Charlie aussi; et son fils continue.

Burton:Oh, je vois. Mais ils n'ont pas fait cela.

Bruce: Non. Batman est arrivé vous savez. Parce que...

Burton:Oh, c'est vrai.

Bruce: Et alors, tout a commençé à devenir, vous savez, cette sorte de...

Burton:"Frelon Vert"

Bruce: Oui. Burton:Dans lequel vous avez joué. Mais est ce que...

Bruce:

Au fait, je dois dire que j'ai fait un travail atroce là-dedans, je dois le dire...

Burton:Vraiment? vous n'avez pas aimé votre personnage?

Bruce: Oh,si.

Burton:

Je ne l'ai âs vu. Mais j'aimerais que vous me parliez des problèmes auxquels vous avez dû faire face en tant que héros chinois dans une série américaine. Est ce que les gens de la profession ne sont pas venus vous dire:"Nous ne savons pas comment le public va accepter un non américain"?

Bruce:

Oui, ce problème a été soulevé. En fait, c'est toujours en pour-parlers. Et c'est pourquoi "le combattant" ne va probablement pas sortir.

Burton:Je sais.

Bruce:

Vous voyez. De telles réactions, ça existe là bas, comme, je ne sais pas, dans certains coins du pays, n'est ce pas, où l'on considère que du point de vue affaires, c'est risqué. Et je ne les blâme pas. Au fond , c'est c'est comme à Hong-Kong. Si un étranger arrive et devient une star, si j'étais le producteur, je me soucierais probablement de savoir si...Mais c'est bien. Parce que si vous vous exprimez en toute honnêteté, le reste importe peu, pas vrai? Parce que...

Burton:

Etes vous...Quel est l'autre côté de la médaille? N'êtes vous pas passablement dans le vent, passablement américanisé, n'êtes vous pas trop occidentalisé pour un public oriental? Qu'en pensez vous?


bruce :


Oh, mon vieux(Bruce émet un léger gloussement), j'ai été...on m'a critiqué à ce sujet.

Burton:Ah bon? Cela ne m'étonne pas.

Bruce:
Oui, c'est vrai. Mais laissez moi vous dire. Si je joue dans un film chinois, je fais de mon mieux pour ne pas paraitre trop américanisé. Comme vous le savez, je me suis adapté à cela pendant mes douzes premières années. Mais si je retourne aux Etats-Unis, c'est le contraire qui se produit, vous voyez ce que je veux dire?

Burton:Vous êtes trop exotique, pas vrai?

Bruce:

On essaie de me faire faire trop de chose pour le plaisir d'être"exotique


Revenir en haut Aller en bas
zzk31

avatar

Nombre de messages : 11022
Pts Actifs/Pertinence : 13185
Réputation : 148
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 37
Localisation : tout proche de la folie !

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 14:44

shopping divers


documentaire sur le petit dragon :



film vhs et dvd :



livre , cd , t-shirt :













medaillon :



revue bruce lee colector :



Bruce Lee collector est la seule revue française consacrée à Bruce Lee, malheureusement disparue au bout du troisième numéro
Revenir en haut Aller en bas
zzk31

avatar

Nombre de messages : 11022
Pts Actifs/Pertinence : 13185
Réputation : 148
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 37
Localisation : tout proche de la folie !

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 14:47

bon je vais maintenant detailler un peu plus les 5 celebre film de bruce lee :


5 film de légendes :





Big Boss marque un tournant dans la carrière de Bruce Lee: c'est ce film qui va faire de lui une star en Asie puis en Occident.


les coulisses du tournage :


Le tournage du film démarre en juin 1971 dans un petit village prés de Bangkok en Thailande. C'est le film du dernier espoir pour Raymond Chow, à peine deux ans aprés la création des studios de le Golden Harvest, car le producteur est au plus mal.

La concurrence est rude et surtout avec l'ancien studio pour lequel il travaillait. Lui, Raymond Chow l'ancien bras droit de la Shaw Brothers qui part en total désaccord et décide de créer son propre studio en rachetant les anciens studios Cathay à Kowloon et emmenant avec lui quelques personnes dévouées à sa cause, dont Lo Wei qui sera le second réalisateur de "Big Boss", le premier jugé incompétent sera remplaçé au bout d'une semaine. Lo Wei prit la décision de changer le script:

au lieu de mettre l'accent sur James Tien, il fit de Bruce Lee le personnage principal. L'équipe reprit le tournage avec une ardeur nouvelle afin de boucler le film dans les délais. Mais malheureusement la situation se dégrade rapidement entre Bruce Lee et Lo Wei,leur premières disputes se transformèrent en une antipathie permanente. Bruce n'aprécie pas trop la façon de travailler du réalisateur. Lo écoute la radio à longueur de journée, fumant cigare sur cigare; Bruce veut faire exploser le système trop rigide à son goût de la direction des acteurs à l'ancienne en utilisant une autre manière de jouer la comédie.

Il n'aprécie pas non plus les chorégraphies classiques des combats, malgré une bonne entente entre le chorégraphe maison Han Ying-Chieh, qui joue aussi le rôle du grand patron. Ce qui ne l'empêche pas, de temps à autre, de lui suggérer subtilement quelques techniques, surtout en ce qui concerne son propre personnage, afin de relever le niveau des combats mais sans vouloir vexer Han Ying-Chieh.

Le tournage est trés difficile, Bruce perd plusieurs kilos, ol n'a rien à manger, uniquement du riz et quelques légumes. Les conditions climatiques sont insupportables, il fait trop chaud et humide.

le big succée :

Finallement au soulagement de Lee et de toute l'équipe, le tournage est terminé. "C'était un film important pour moi, dit il à un interviewer, parce que c'était la première fois que j'avais un premier rôle: le fait d'avoir tourné "Le Frelon Vert" m'avait donné confiance en moi même. Je ne m'attendais pourtant nullement à ce que "Big Boss" batte un quelconque record, bien que j'ai toujours été persuadé qu'il ferait de l'argent."

Bruce et Raymond Chow furent donc autant surpris l'un que l'autre: un million deux cent cinquante mille personnes virent le film dès sa première sortie, et la recette de dix neuf jours de projection à Hong-Kong atteignit le chiffre fabuleux de sept cent quarante mille dollars.

Le "China Mail" écrivit même à cette occasion: "il est générallement admis parmi les industriels locaux du cinéma que le record établi par Big Boss ne pourra jamais être dépassé." C'était une véritable révélation, et Bruce fut d'ailleurs un des premiers à s'en rendre compte:"j'ai réalisé l'énorme potentiel du film en assistant, en novembre 1971, à la première. Bob Baker, de Stockton, était en ville pour son rôle dans mon deuxième film."La Fureur de Vaincre".

Lui et moi, nous nous assîmes au premier rang sans avoir été reconnus, et nous nous attachâmes à étudier les réactions du public. Au début, ce fut le silence presque total puis, peu à peu, l'atmosphère s'échauffa et, à la fin, les gars étaient hors d'eux; ils hurlaient et tapaient dans leurs mains.

Ces fans là ne font pas de détails: s'ils n'aiment pas un film, ils jurent et ils quittent aussitôt la salle. Quand la projection se termina, Bob Baker avait les larmes aux yeux. Il m'a serré la main et m'a dit:"Mon vieux, je suis content pour toi".

les raison du succés :

Tout d'abord, chaque personnage de l'intrigue avait été doté par Lee de caractéristiques propres permettant de le situer comme quelque chose de supèrieur à une tête à claques ou à un punching-ball; ce fait était nouveau dans le cinéma chinois, et le public ne s'y trompe pas:

c'était la première fois qu'il voyait des personnages, encore grossiers certes, mais vivants, et proche de lui, et qu'il suivait une intrigue qui se voulait réaliste. Et cela, c'était vraiment l'oeuvre de Bruce:"Les gens aiment réellement dit il, les films qui sont autre chose qu'une interminable bataille rangée. Ce que j'espère, c'est que mon film inaugure une ère nouvelle du cinéma mandarin".

Ere nouvelle? Révolution, plutôt. Car, en second lieu, les fans de Hong-Kong, à qui l'on avait offert des années durant, que des acteurs maladroits tout juste capables de reproduire les gestes appris, venaient de découvrir l'idole l'idole qu'ils attendaient depuis toujours. Avec son apparence de bon garçon et son charme tranquille, Bruce Lee était un acteur né. Don, arrogance, talent, il possédait cette chose indéfinissable qui fait que James Dean était une "star" et que James Stewart, ne sera jamais qu'un bon acteur: la"présence".

Mais la troisième et peut être la plus importante raison du succés du film fut sa présentation des combats. Parlant de son héros, Lee expliquait: "c'est un garçon un peu simple qui croit tout ce qu'on lui dit; puis, quand il se rend finallement compte qu'on la trompé, il devient aussi féroce qu'une bête.

" Ce qui était bien le cas de Bruce Lee lui même: il se battait en suivant les règles d'un art remarquablement mis au point, mais aprés chaque coup mortel, il avait besoin de plusieurs secondes pour reprendre ses esprits. Le public aussi, et le succés vint de là. D'autant plus que en accord avec Chow, Bruce avait tout fait: prises de vue plus longues, montage lent, cadrage en pied des combattants pour que les affrontements filmés apparaissent comme parfaitement authentiques.

C'est ce que traduisait Raymond Chow en expliquant:"Si vous regardez un combat dans un des films chinois qui sortent chaque jour, vous verrez des espèces de moulins à vent qui s'agitent dans tous les sens pendant un temps déterminé. Ce qu'offrait Lee n'avait plus rien à voir avec cela."

La pèriode qui suivit confirma, pour Bruce, le tournant que représentait la réussite de Big Boss. Le succés lui souriait enfin, aprés des années de pénibles frustrations pendant lesquelles aucun studio occidental ne l'avait cru capable d'attirer le public, alors même que les producteurs orientaux refusaient de voir en lui autre chose qu'un acteur parmi d'autres.



résumer de l'histoire :


Cheng est un émigrant chinois qui va en Thaiilande pour trouver du travail. Il trouve refuge auprés de travailleurs de méme origine qui lui trouve un boulot dans une fabrique de glace. LÃ , des personnes disparaissent mystérieusement causant une mutinerie. Pour calmer le jeu, Cheng est promu, mais les disparitions continuent. Cheng méne alors sa propre enquéte et découvre que l'usine cache une fabrique de drogue. Il va alors voir le big boss pour lui demander des explications...
Revenir en haut Aller en bas
zzk31

avatar

Nombre de messages : 11022
Pts Actifs/Pertinence : 13185
Réputation : 148
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 37
Localisation : tout proche de la folie !

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 14:49




la fureur de vaincre est le 2eme film tournée par bruce lee pour la golden harvest. il incarne chen , un chinois solitaire qui lutte contre une puissance coloniale , le japon. l'histoire ce passe a shangai en 1908 et debute par l'enterrement du maitre de chen. dans ce film , bruce uttilise pour la 1er fois le nunchaku.

les coulisses du tournage :

le tournage de la furreur de vaincre démarre fin octobre , tout de suite aprés le succée de big boss , pour se finir le 15 décembre 1971 . au debut , le film est intituler "l'ecole de la chevalerie" , mais bruce et raymon chow ne trouve pas le titre assez percuttant et choisissent au final "fist of furry" , le poing vengeur ou le poing de la colére selon la traduction que vous preferer.

ne pouvant revenir sur le contrat, bruce est contraint de faire ce nouveau film avec le méme realisateur que big boss , lo wei . le contrat n'est que de 2 film , mais raymond chow propose déja a bruce un 3eme film dont le tournage doit démarer debut janvier 1972 et s'intitule " the yellow faced tiger" . le film doit etre tournée entierement au japon, mais il y a un hic: c'est encore lo wei le realisateur et bruce veut prendre le controle de ses film et apporter ses propre scenario.

bruce refuse et propose par la suite de s'associé avec chow, afin de creer "concord". méme s'il ne peut pas revenir sur le contrat , bruce contrain chow a lui ceder la corégraphie des combat au nez et a la barbe de han ying chieh qui sera quand méme créditer au générique pour ne pas le froisseé et rester dans les thermes du contret. mais a l'ecran , c'est le jour et la nuit : les chorégraphie de bruce sont pour le moins détonnante et accroche le spectateur pae ses qualiter technique et les prouesse du petit dragon. d'ailleur ce film sera consa consécration et dépasse les chiffre record d'entrée de big boss .

par la méme ocasion il impose quelque modification dans le film telle que robert baker interpretant le russe petroc. a l'origine le duel devait l'opposer a un japonais de plus, mais bruce trouvait plus originale l'idée de proposé a l'ecran un occidantal dans un film asiatique et pensait qu il y avait un interrer plus réel dans le face a face.

et toujour a la quete d'un certain realismedans les combat qu il avais pris en main, il decida de porter les coup en reglan bien evidement les geste ai milimetre pres et avec l'accord de baker. ce qui n'empecha pas celui ci d'etre gravement bléssé a la poitrine par un coup de pied retourné et foudroyant du maitre malgrer le plastron de protection. de plus robert baker etait un eleve et un amie de bruce ce qui facillita les recherche pour le role.

bruce imposa aussi le nunchaku pour 2 sequence du film, alors que cela n'etait pas prevue au scenario. evidement cela changea beaucoup les bases du film, tant au niveau technique qu'esthetique et tous le monde salua la performmence du maitre du nunchaku.

anecdote :

M. Baker eut l'honneur d'être le premier "étranger" (Gwai Lo) à jouer un rôle principal dans une production de Hong-Kong :

" Je suis arrivé avec Bruce pour lui servir de garde du corps" se souvient Baker. "Et puisque j'étais sur place, ils décidèrent de m'utiliser pour le rôle du méchant russe Petrov."

Les connaissances techniques du garde du corps Baker servirent à une occasion : "J'étais dans le studio lorsque I'un des cascadeurs me rejoignit en courant Il gesticulait et me faisait signe qu'il y avait un problème. Je me rendis sur le plateau et vis qu'un figurant était en train de défier Bruce. Je demandais à quelqu'un de lui traduire qu'avant de toucher à Bruce, il devrait d'abord s'expliquer avec moi. L'homme battit rapidement en retraite. »

Tourner des scènes de combat n'était pas si facile. "Je ne savais pas quoi faire" dit Baker. "Alors Bruce me dit de me déplacer comme Wang Yu, dont j'avais vu récemment plusieurs films"

Baker vit avec en mémoire un passage du film qui ne le quitte pas : "Avant que je ne sois tué" explique-t-il, "Bruce me frappe au visage. L'idée était de montrer un gros plan de ma tête recevant le coup de pied de Bruce. Des gens devaient me pousser dans son pied. Malencontreusement, ils m'ont poussé plus vivement qu'ils n'auraient du le faire, et Bruce me frappa plus fort que prévu. J'ai eu plusieurs dents cassées et l'impression permanente de conserver l'empreinte de son talon sur ma joue."



résumé de l'histoire :

Aprés la mort de son maitre, Chen rentre au temple. Lors de la cérémonie funairaire, des emissaires japonais provoquent les éléves du temple. Chen ne répond pas à leur provocation, mais va les défier et les vaincre dans leur propre école.
Revenir en haut Aller en bas
zzk31

avatar

Nombre de messages : 11022
Pts Actifs/Pertinence : 13185
Réputation : 148
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 37
Localisation : tout proche de la folie !

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 14:50




bruce lee crée la sociéter "concord" avec pour associé raymond chow au debut de cette année 1972, afin de mettre sur pied son 1er film perssonnel dont il sera le realisateur. l'idée du scenario et du personnage (tang lung) qu incarne bruce a l'ecran dans le film etait de continuer a faire vivre cet antie héros contemporain dans d'autre aventures qui l'aurai ammené a voyager dans un pays différent a chaque film , affrontant avec bravoure les défie de la vie et sourtout celle des mauvaises rencontres.

tournage et anecdotes :

Bruce a fait ses débuts de directeur cinématographique dans "La Fureur du Dragon". Pendant un bon bout de temps, c'est lui qui avait reçu des ordres de la part des directeurs. A présent, il était temps qu'il prenne lui-même la direction des opérations.

Pour 1'aider dans cette tâche, il était assisté par des amis de longue date, Unicorn Chan (pour les scènes d'action), Ricky Chik (directeur adjoint pour les deux premiers films de Bruce Lee) et Nishimoto, qui était le meilleur cameraman de l'équipe.

Comme dans ses deux premiers films, Bruce donnait toujours le ton. Voici les principales raisons qui permirent à " La Fureur du Dragon " de figurer dans les ouvrages consacrés à 1'histoire du cinéma de Hong Kong :

- Bruce fut le premier acteur chinois à fonder sa propre compagnie de production (Concorde).

- Ce fut le premier film chinois tourné en Europe.

- Il utilisa un double nunchaku à l'écran.

- II fut le premier Chinois à produire, être la vedette, écrire et diriger à la fois son propre film (Jimmy Wang Yu le fit, mais sans en être le producteur).

- II fit venir d'Outremer de véritables champions de Karaté (Chuck Norris et Bob Wall).



Mais pour atteindre ce record, Bruce devait d'abord faire le film. Et ce ne fut pas une mince affaire. " Je me souviens du premier jour de tournage ", dit le cameraman Nishimoto. " Nous avons tourné 65 plans de la scène à l'aéroport de Rome (une production hollywoodienne n'en tourne que 8 à 15 par jour). Bruce s'occupait de tout, déplaçant les trépieds, les spots, guidant les acteurs dans leur jeu. " Le tournage à Rome fut fait dans un temps record, par mesure d'économie :

" Nous avons tourné les extérieurs au Colisée en deux heures de temps" a confié Chaplin Chang, le directeur des extérieurs. " Nous n'avions pu obtenir l'autorisation de filmer dans cet endroit. Aussi sommes-nous venus fournir au petit matin, avant l'arrivée des touristes ". Bruce voulait également tourner une autre scène auprès des fontaines, à Rome. Là encore, l'autorisation ne fut pas accordée, mais cela ne freina en rien sa détermination. " II confia une partie du matériel à chacun d'entre nous " nous dit Chaplin.

" Nous trouvâmes un agent de sécurité et lui demandâmes de nous laisser filmer. Il acquiesça, dans la mesure où nous lui préciserions quand allait démarrer le tournage. Quand tout fut prêt, nous prévînmes l'agent. Il nous remercia, et prit la poudre d'escampette... Il ne voulait pas être là si nous étions pris !" Le duel - désormais classique entre Bruce et Chuck Norris fut tourné dans les studios de la Golden Harvest. Des photos furent prises au Colisée de Rome, sous tous les angles, et furent ensuite utilisées pour faire une maquette à Hong Kong.

"Un jour, pendant la pause de déjeuner, on nous servit une sorte de brouet" se remémore Bob Wall, Chuck demanda à Bruce Lee ce que c'était : "de l'extrait de poule" répondit Bruce. Et, comme pour lui donner raison, un poulet entier apparut à la surface du bouillon. Chuck faillit s'étrangler pendant le tournage ! Bruce prédisait que son film rapporterait 5 millions de dollars. Le presse ne cessa de persifler que c'était impossible. En 1973, au jour de l'an, le film battit tous les records. Bénéfice brut : 5 307 350 dollars.

Pour la petite histoire, le champion du monde de boxe, Mohamed Ali, se trouvait à Taiwan lors de la sortie de "La Fureur du Dragon". Lorsqu'on lui demanda ce qu'il pensait de Bruce, il dit : "Oh, je suis vraiment jaloux de lui, parce que ma femme est folle de ses films"...



résumé de l'histoire :

Bruce Lee débarque à Rome afin de venir en aide à sa famille dont le restaurant est menacé par une bande de voyous. Le chef de la bande, un homme d'affaire, promoteur immobilier, veut raser le restaurant afin d'y construire un immeuble
Revenir en haut Aller en bas
zzk31

avatar

Nombre de messages : 11022
Pts Actifs/Pertinence : 13185
Réputation : 148
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 37
Localisation : tout proche de la folie !

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 14:51



pour leur 4eme film , brucelee et raymond chow s'associent aux américain de warner bros: ce sera opération dragon , le plus grand budjet jamais conssacré a un film d'art martiaux.

tournage et annecdotes :

John Saxon, la co-star d'Opération Dragon se souvient : " Bruce fredonnait littéralement, Il semblait marcher dans les airs. Je pense qu'il savait que ce film serait une révélation."

Pourquoi ce pressentiment ne serait-il pas devenu réalité comme les précédentes intuitions de Bruce concernant l'argent ?

" Je n'ai jamais vu un homme qui montre une telle tension dans son travail " poursuit Saxon. " J'ai constaté la même intensité chez James Dean. Simplement, ce dernier la concentrait dans son jeu. »

" Un jour, Bruce m'invita à déjeuner avec Run Run Shaw, le grand manitou du cinéma. Ce fut un déjeuner très chic. On était venu nous prendre en Rolls et nous déjeunions dans un restaurant cinq étoiles. Il est clair que Shaw cherchait à embobiner Bruce pour faire un film avec lui. II se vit offrir un demi-million de dollars. Bruce porta alors son prix à 2 millions de dollars. Run Run lui demanda où il avait été pêcher cette somme. Bruce lui répondit : « Si Marlon Brando peut toucher 2 millions, Bruce Lee le peut aussi. " Je dois avouer que Bruce avait le sens de la réplique. »

L'histoire de Bruce se blessant avec des bouteilles est bien connue. Mais ce qui est intéressant, c'est ce qui s'est passé ensuite.

" Bruce saignait fortement " se remémore Chaplin Chang. " Le siège arrière était plein de sang. Nous nous sommes précipités à un hôpital, mais ils n'avaient pas les moyens de soigner une telle blessure. Ils nous ont indiqué un autre hôpital, assez éloigné. Je me rendais compte que Bruce devenait nerveux et très en colère. Je lui dis de se calmer, parce que plus sa colère montait, plus il perdait de sang. Il sembla m'écouter. Nous étions sur le chemin de l'hôpital, qui se trouvait être une route montagneuse et étroite. Devant nous, il y avait un camion qui décida de s'amuser avec nous. A chaque fois que nous essayions de le doubler, Il nous barrait la route. Cela dura pendant un certain temps, puis finalement il nous laissa passer. Comme nous étions en train de le doubler, Bruce ouvrit sa fenêtre et se mit à injurier le chauffeur, tout en brandissant vers lui son poing sanguinolent le chauffeur frôla l'attaque cardiaque quant il reconnu que cette furie, c'était Bruce Lee . Certains ont pensé qu'ils pourraient surpasser Bruce Lee " continue John Saxon. " Je ne me suis pas fait cette illusion, et je n'ai jamais donné à Bruce les raisons de se sentir menacé par moi. Nous étions très à l'aise l'un l'autre ". Mais attention : les gens qui pensaient différemment n'ont jamais dit quoi que ce soit en face de Bruce. Opération Dragon, qui est connu dans le monde entier, prouve à nouveau que les prévisions de Bruce étaient justes.

" Quiconque a investi dans les films de Bruce est devenu multimillionnaire " dit Roy Mc Aree, le responsable mondial du marketing des films de Bruce. En Grèce, quelqu'un l'a acheté pour 20 000 dollars et a fait un million de bénéfice l'année de sa sortie.



résumé de l'histoire :

Une compétition d'arts martiaux est organisée par un mystérieux Han, derriére lequel se cache un redoutable trafiquant de drogue. Lee, agent de renseignements occidental et spécialiste de kung-fu, tente de démanteler l'organisation criminelle.
Revenir en haut Aller en bas
zzk31

avatar

Nombre de messages : 11022
Pts Actifs/Pertinence : 13185
Réputation : 148
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 37
Localisation : tout proche de la folie !

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 14:53




29 ans aprés son tournage , voici l'oeuvre authentique telle que son créateur , le maitre martial spirituel bruce lee , voulait nous la présenter. sans commune mesure avec le navet honteux réaliser par robert clouse en 1978 .

le scénario original :

bruce incarne un ancien champion invincu a la retraite du nom de hai tien. il arrive de hong cong a l'aeoroport de kimpo, en corée du sud , attendu par sa soeur et son jeune frere. mais il est appelé au telephone dans une cabine ou son interlocuteur lui fait comprendre que sa soeur et son frere vienne d'etre enlever et que pour leur bien , il serai bon qu il suive les homme qui l'attende dehors dans une voiture.

bruce est amené dans la résidence d'un maffieu qui lui explique que i il veut revoir vivant sa famille , il doit participer a une mission dangeurese. obliger d'accepter , on lui presente une equipe de cinq expert en art martiaux qui fera equipe avec lui pour cette mission sur une ile ou les armes a feu sont interditte. les six hommes arrivent sur l'ile et se retrouvent face a dix karateka qui garde l'entrée de la pagode. l'affrontement est violent et tous les gardes sont elliminé.

un des six hommes reste a l'entrée, les autres penetre l'antre de la pagode garder un homme a la carrure impressionante. celui ci est aussi eliminer avec la perte d'un homme de leur equipe. les 4 hommes gravissent l'escalier pour atteindre le 1er niveau garder par un expert en karaté. surtout en coup de pied. celui ci meurt apres avoir tué un homme de l'equipe. ils ,e sontplus que 3 pour monter au second niveau, bruce affronte le 1er un expert en kung fu dont la technique est celle de la mante religieuse , pendant que les 2 autres grimppe directement au niveau 3 pour affronter un expert en art fillipin.

mais les hommes n'en vienne pas a bout et sont regoint par bruce qui a vaincu l'expert en kung fu . c'est encore bruce qui vient a bout du phillipin. les 3 hommes monte au niveau 4 , pour affronter un maitre d'hapkido. entre temps un des 3 hommes restant monte direstement au 5eme niveau et retombe sur le champ , mort .

le second profite que bruce soit occuper pour monter a son tour , et au bout d'un moment l'appele aussecour. bruce se debarasse du maitre d'hapkido et monte au dernier niveau pour voir s'effondrer le dernier membre de l'equipe . avant de decouvrir un etre geant dans le temple de l'incinnue. un combat sans merci est livrée jusqua la mise a mort du geant. apres quoi bruce seul survivant de cette mission, appele les maffieux par la fenettre, pour leur signaler que la voie est libre et qu ils peuvent recuperer le tresor qui se trouve tout en haut de cette pagode.

les acteur :

bruce lee dans le role du champion. sa soeur aurai du etre jouer par betty ting pei , bien que le nom de nora miao ait etai citer plusieur fois , ainssi que celui de angela mao , mais on ne sais pas pour quel role. son jeune frere, aurai pu etre jouer selon la rumeur par son fils brandon alors agée de 7 ans mais rien n'est plus incertain. pour le role du maffieu ,la aucun nom, mais sachan que george lazenby et chuck norris avaient eti contacter et que dans l'equipe des 5 hommes pour la mission il devai y avoir un occidantal , qui aurai pu etre jouer par chuck .

le malabar du rez de chausser devai etre jouer par bolo yeung. le 1er niveau etai garder par whong in sik , le 2eme par taki kimura , et aprés on connais bien les trois autres niveau ( dan innosanto au 3 , chi hon joi au 4, et karim abdul jabbar au dernier etage).

le tournage :

le tournage debutte en aout 1969 , proffitan des vacance de karim abdul jabar . beaucoup de precotion furre prise car les grande jambe de karim sont assurer pour 1 million de dollards . le gros soucie sur le tournage ces que tous ces amis qu il fait jouer dans le film n'ont pas l'habitude de la camera , et il doive donc apprendre a donner des coup et avoir les bonne reaction. par fois bruce passe 4 jour pour 1 sequence qui ne devrai pas durer plus de 5 min , or il ce retrouve a faire plus de 10 prise pour une sequence au nunchaku de 3 seconde .

le plan de tournage de bruce est completement a l'envers de sont script il commence par le 5eme niveau , puis le 4eme et le 3eme. malheuresement il n'aura pas le temps de tourner le 2eme et le 1er , sans compter l'arriver sur l'ile !!

les message contenue dans le film :

le personage incarner par bruce arborre une combinaison jaune , au lieu du traditionnel kimono . ce vetement souple et lisse lui permet tous les mouvement sans entrave et empeche ces adverssaire de le saisir.

l'ouverture du film devai montrer un roseau ployant sous le vent dans une ettendue neigeuse. alors le roseau ce balance, on enttend soudain un grand bruit qu un chene produit en cedan sous le poid de la neige . c'est une belle illustration du yin et du yang qui dit : " n'oppose pas la force a la force, mais absorbe la et uttilise la pour survivre : ces la loi de la vie".

ainssi a chaque etage (sauf le dernnier) bruce vas observer et etudier son futur adverssaire un instant occuper a combattre ses partenaire. le dernier etage ne lui offre pas cette chance, et il sera un moment dans une impasse , car son adverssaire est son egal sous bien des rapport: l'absence de style il uttilise le jeet kune do.



si on devait tirer quelque message du film il serais ceux la :
- unniverssaliter des art martiaux , non limiter au nationaliter et au culture

-l'individu seul est magique, ce ne sont pas les technique ni les discipline

-l'art d'exprimer librement et totalement le corp

-ne pas etre concerner par la dualiter victoire/defaite : liberer sa totale capaciter de creation au moment present sans pensser

-rester spontaner face a une realiter toujour changente

- n'uttilise pas tes poing , uttilise ton esprit , le but du combat est d'aggir sur soi pas sur les autre

- les art martiau leve le voile sur qui nous somme , et nous aide a aller vers cette realiter

- perdre le sens de soi , faire mourrir l'eggo trompeur

- la mort n'est pas une limite a mon evolution , ces une ouverture

-
Revenir en haut Aller en bas
zzk31

avatar

Nombre de messages : 11022
Pts Actifs/Pertinence : 13185
Réputation : 148
Date d'inscription : 29/12/2007
Age : 37
Localisation : tout proche de la folie !

MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   Mar 29 Juil - 14:59

bruce lee par linda lee




« Connaissez-vous Bruce Lee ? Si j'avais dit: « Savez-vous qui est Bruce Lee ? » , presque chaque homme, femme et enfant de Hong Kong et du Sud-Est asiatique, et beaucoup de gens du reste du monde auraient immédiatement répondu « Bruce Lee est un acteur de cinéma qui a beaucoup d' argent, une grande maison, de splendides voitures, qui est terriblement élégant, et peut accomplir des exploits physiques qui étonnent et enthousiasment les adeptes du cinéma encore et toujours». Mais connaissez-vous réellement Bruce Lee ?

J'ai été mariée avec lui pendant presque neuf ans. J'ai été plus proche de lui que quiconque durant toute cette période, et néanmoins je dois dire que je ne connais pas Bruce Lee complètement. Mais sans doute le connaissais-j e mieux que beaucoup, et j'aimerais jeter quelques lumières sur cette question. Qui est Bruce Lee?

Quand, pour la première fois, j'ai décidé d'écrire cet article sur mon mari, j'ai pensé qu'il serait difficile de le décrire en peu de lignes, mais je réalise cependant que c'est en fait une tâche simple, car Bruce Lee est un homme simple. Il est un homme simple car il sait naturellement ce qu'il veut et il fait en sorte d'y parvenir sans détour et honnêtement. Il ne fait pas de compromission, et choisit le chemin le plus direct. Il ne joue pas avec les gens, ne se laisse pas tenter par des affaires fantastiques, des offres d'argent ou de gloire.

Il sait simplement ce qu'il veut, et avec beaucoup de soin il fait en sorte d'y parvenir. C'est parce que Bruce Lee se connaît parfaitement, mais cela n'a pas été une tâche aisée: Ça ne s'est pas fait en un jour, ça lui a demandé plusieurs années, et c'est d'ailleurs un processus constamment perfectible. C'est pourquoi j e ne peux jamais dire que je connais tout sur cet homme qui découvre, change et agrandit chaque jour son horizon. C' est un individu avec qui il est extrêmement exaltant de vivre.

J' aimerais vous dire comment Bruce, au moins pendant les dix années que je l'ai connu, s'est transformé pour devenir l' homme qu' il est maintenant, tout en étant le même homme que j'ai épousé il y a des années. Je vous parlerai de Bruce aussi objectivement que possible, aussi le connaîtrez-vous 'mieux et, comme moi, le considérerez-vous comme un homme extraordinaire. Quand je l'ai rencontré pour la première fois, nous étions tous deux étudiants. Nous nous amusions beaucoup; avions peu de soucis, ne pensions pas beaucoup au futur.

Il enseignait à un petit groupe la pratique des arts martiaux et cela plaisait aux gens de son entourage. Au fur et à mesure de nos relations, nos projets pour le futur se précisèrent, et nous décidâmes de nous marier. Je , ne pouvais pas penser à l'époque que ce serait la chose la meilleure et la plus importante qui puisse m' arriver. Je ne pouvais pas prévoir alors que partager sa vie serait .aussi enrichissant. Pour Bruce, le fait de prendre femme et d' avoir un enfant lui apportait des responsabilités accrues, et dès cet instant sa vie semble avoir été plus compliquée. Le premier objectif était de trouver un travail pour assurer les moyens d' existence de la famille. Mais, malgré tout; Bruce n' était jamais content de sa simple existence. Il y avait autre chose : ses rêves. Il l'ignorait â l' époque, mais ses rêves commençaient à ressembler à la réalité. Son instinct prémonitoire commençait à influer sur son futur.



LES ANNÉES DE BOHÈMES

Pendant les années où il n' était pas riche, mais heureux, il a beaucoup étudié, il a pratiqué les arts martiaux intensément, il rêva, et ses ambitions se précisèrent. De difficile qu' elle était, sa vie se simplifia. Après l' époque de la série télévisée « Le Frelon vert » qui le révélait au public, avec un avant-goût d'aisance et une réputation solide d' expert d' arts martiaux, il eut été facile de battre le fer pendant qu'il était chaud et de créer une vaste chaîne nationale d' écoles de kung-fu. Aux États-Unis, les arts martiaux venus d'Orient sont des affaires rentables; et il eut été facile pour Bruce de gagner beaucoup d'argent et a:voir une vie de luxe. Mais, à cette époque, ses rêves touchaient à leur but et une chaîne d' écoles d' arts martiaux n'était pas dans ses plans. Ses amis et ses relations insistèrent pour qu'il le fasse, qu' il saisisse cette occasion mais Bruce ne cherchait pas à saisir les occasions, il 1es provoquait. Ses années de pratique avaient développé en lui un intérêt intense pour .les arts martiaux, et il ne pouvait pas sacrifier son art pour un enseignement de masse, où il ne pourrait pas contrôler la qualité. Ce concept de qualité a une grande signification pour Bruce. Qu'il s'agisse d'une action simple ou d' une décision importante, tout ce qu'il fait reflète la qualité.



EN ROUTE VERS LA GLOIRE

Les 6 années qui suivirent ne furent pas faciles, il était souvent déprimé et découragé. Pour un festin, il y avait beaucoup de jours de famine. Mais le but était atteint, il ne voulait pas revenir en arrière, quoiqu'à tout moment il lui aurait été facile de se servir de sa célébrité dans le domaine des arts martiaux.

Il avait le courage de ses idées (que beaucoup ont), mais aussi 1e courage de les mener à bien (qualité rare): Même pendant ces années où il ne semblé pas qu' il ait été récompensé de ses efforts, il se soumit lui-même à un travail constant d' amélioration. I1 ne lui suffisait pas d' effleurer les choses, il les faisait en profondeur; s' entraînant quotidiennement, étudiant la physiologie humaine, et toutes les sortes de combat occidental oriental, ancien et moderne, s' imprégnant des philosophies des diverses cultures, étudiant les méthodes des cinéastes dans le monde, et de toutes ses observations, conservant ce qui lui convenait et rejetant le reste. Cette faculté instinctive d'appréciation lui permettait d' apprendre et de retenir quelque chose de toute.

situation qu' il s'agisse d' une réunion avec un acteur américain célèbre ou d'un moment passé avec un garçon de restaurant. Il a consigné ses réflexions et écrivait des notes d' encouragement pour conserver un état d' esprit positif. Il avait écrit sur les murs un de ses principes : «marche ! » et il l' appliqua exactement. Il a surmonté ses mauvais moments parce qu' il avait cette aptitude à subir, et il savait que pour atteindre le succès il lui fallait fournir un dur travail.



Mais Bruce ne pouvait pas n'être qu'un penseur, il devait être un acteur. Aux États-Unis, il avait vu beaucoup de films chinois récents et il savait qu'il pouvait être meilleur et il se voyait capable de le faire puis il y eut Big Boss et La Fureur de Vaincre qui sont entrés dans l'histoire. Son désir constant de s'améliorer a mené à «Opération Dragon» qu'il entreprit de réaliser lui-même, d' écrire le scénario et d'interpréter le rôle principal. Avec un engagement extraordinaire et l'énergie de 10 personnes, il s'est attaché avec patience à chaque détail du film, portant son attention dans tous les domaines, depuis la décoration jusqu'au doublage du son, en passant par le choix de la musique.

Il joua même d'un instrument pour la bande son ! Les résultats ont été dignes de ses efforts. La première fois que j'ai vu Opération Dragon, j'ai été étonnée qu'il soit capable de tant de talent et d'imagination pour produire ce film de qualité, particulièrement lors de sa première expérience de réalisateur Et ses ressources intérieures sont si riches qu'elles ne peuvent qu'engendrer des choses plus positives à l'avenir. I1 ne cherche pas à être connu ou plus riche, mais à être apprécié et à accroître le goût du public. Je pense que c'était le destin de Bruce de devenir producteur, parce qu'il est capable d'observer les gens avec honnêteté et de l'exprimer avec justesse à l'écran.

Avec en plus cette rare qualité que l'on appelle le charisme et qu'il est difficile de traduire en chinois. Le charisme est une force de concentration qui s' échappe de l' écran et envoûte le public: Une relation personnelle s' établit immédiatement. Une force de personnalité qui suscite une attraction immédiate et par-dessus tout, une grâce intense. Bruce est conscient constamment des émotions qui l' entourent et qui sont en lui. Il découvre de nouvelles choses à chaque instant de la journée. Oui, Bruce a réussi. Ses rêves sont devenus réalité. Il n'a jamais pu arrêter sa quête constante. Il pourrait faire 20 films d' affilée et signer un contrat de 10 millions de dollars, et ceci sereinement. Mais il ne le fera pas. Dans chaque film, il mettra son cœur et son âme. Vous ne pourrez voir qu'un ou deux films de Bruce Lee par an, mais vous vous en souviendrez.

Pendant combien de temps peut-il continuer à utiliser cette énorme source d'énergie? Jusqu'où pourra-t-il la répandre? Je ne vois aucune limite. De ma relation très proche avec lui toutes ces années, et ma connaissance de sa manière de travailler, je pense que Bruce Lee apportera une énorme contribution à la production cinématographique et trouvera une place de choix dans les cœurs et les esprits des générations futures. Et ce n'est qu'un début... »

Linda Lee

Texte écrit en 1973 pour un magazine de Hong Kong, Linda nous parle de son mari Bruce Lee :

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!   

Revenir en haut Aller en bas
 

bruce lee .....biographie + photos + training , l'integrale !!!!!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Greenman [Training/Nutrition PDM] attente de programme
» Photos historiques du réseau havrais (bus, tram, funi...)
» site photos , foret montagne ...
» Présentation IC Equid'espaces 2010 (photos p.2)
» photos jument different stades grossesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MuscuPassion - Le Forum de musculation depuis 2007 :: L'ESPACE DETENTE :: RUBRIQUES DIVERSES :: ARTS MARTIAUX ET SPORTS DE COMBAT-
Booster testosterone Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit
<